Une collection exceptionnelle d'armes anciennes découverte dans trois coffres-forts et vendue aux enchères à Pau

Une "collection fantastique" d'armes anciennes a été vendue aux enchères à l'Hôtel des ventes de Pau vendredi 27 novembre. Cet arsenal est le fruit de l'accumulation compulsive d'un passionné, dont les dizaines d'armes ont été découvertes dans trois coffres-forts dissimulés dans sa propriété. 
Après la mort d'un sexagénaire de l'agglomération d'Orthez, une "exceptionnelle" collection d'armes anciennes a été découverte à son domicile, comme le raconte Denis Legrand, du cabinet généalogique des Pyrénées, chargé de la recherche des successeurs. 

"Nous sommes entrés dans la maison et nous n'avions absolument aucune idée de ce que nous allions trouver. C'était une maison surchargée de souvenirs, mais aussi de matériel de bricolage" raconte-t-il. 

Des dizaines d'armes cachées dans des coffres-forts 

"Nous sommes tombés sur trois coffre-forts cachés dans la maison" poursuit le généalogiste successoral. "Nous y avons découvert un trésor, avec cette collection d'armes, des pièces d'or, etc." 
 

Même si je ne suis pas amateur d'armes, c'est intéressant de découvrir l'histoire de ces objets et de la personne derrière cette collection.

Denis Legrand, généalogiste successoral

Le commissaire-priseur Patrice Carrère souligne lui aussi le caractère exceptionnel de la vente, non pas pour la valeur financière des armes, mais pour l'importance de cette collection, jugée "fantastique", avec des pièces "rares, voire rarissimes". 

D'après Denis Legrand, le collectionneur était passionné d'histoire, mais avait aussi subi un traumatisme de guerre lié à la Guerre d'Algérie. "C'était un collectionneur compulsif, qui achetait beaucoup aux enchères", souligne Denis Legrand, qui a pu retrouver onze héritiers. 

La collection de 189 lots a été vendue aux enchères, sur internet, ce vendredi 27 novembre. 

→ Regardez le reportage d'Iban Carpentier et Romain Hauville : 
Une collection exceptionnelle d'armes anciennes vendue aux enchères à Pau
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn insolite histoire culture économie