Le dernier adieu du 5e RHC à ses sept frères d'armes tués au Mali

© France 3 Pau sud Aquitaine
© France 3 Pau sud Aquitaine

Au lendemain de l'hommage national aux Invalides au 13 militaires morts en opération au Mali, une cérémonie privée a eu lieu au 5e RHC de Pau.  Le régiment a perdu sept militaires le 25 novembre lors du crash de deux hélicoptères au Mali.

Par Maïté Koda

Sept corbillards  traversent au pas le tarmac de la base du 5e RHC.  Visages fermés, et dans un silence  pesant, plus de 800 personnes, principalement des militaires du 5e RHC, le Régiment d'hélicoptère de combats de Pau, mais aussi les proches des victimes se recueillent sur leur passage.
 

Dernier adieu

C'est le dernier adieu du 5e RHC, le Régiment d'hélicoptères de combat à ses frères d'armes. Lundi 25 novembre, sept militaires français sont morts dans un accident au Mali. Deux hélicoptères sont entrés en collision à basse altitude alors qu'ils évoluaient dans une obscurité totale. Tous prenaient part à l'opération Barkhane menée par la France, l'Estonie et la Grande Bretagne face aux groupes armés djihadistes au Sahel.
 
Des fleurs ont été déposées à l'entrée du 5e RHC / © Elise Galand - France 3 Aquitaine
Des fleurs ont été déposées à l'entrée du 5e RHC / © Elise Galand - France 3 Aquitaine


Sept des militaires morts pour la France étaient basés au 5e RHC de Pau. Le capitaine Nicolas Mégard, le capitaine Benjamin Gireud, le capitaine Clément Frisonroche, le lieutenant Alex Morisse, le lieutenant Pierre Bockel, l'adjudant-chef Julien Carette et le brigadier-chef Romain Salles de Saint-Paul.

Ce lundi, le président Emmanuel Macron a prononcé un éloge funèbre pour les 13 victimes, lors d'un hommage national aux Invalides. Une centaine de militaires du 5e RHC étaient présents à cet hommage national. Ce mardi, c'est en Béarn, sur la base qu'est rendu un nouvel hommage. Une cérémonie privée, réservée aux militaires et aux proches des disparus.
 
 

"Bien plus que des héros"

Au son de la Marche funèbre, chacun des cercueils est ensuite déposé pour être présenté au cœur du régiment. C'est le général de brigade Bertrand Valette d'Osia, commandant en chef de l'aviation légère de l'armée de terre , qui a rappelé les parcours de chacun des défunts lors de l'éloge funèbre. 
"Nous associons de façon éternelle leur nom à l'étendard du 5e RHC. (…) Pour nous tous ici réunis, ils sont bien plus  que des héros.  Ils sont des conjoints, des pères, des enfants, des camarades.

Après une Marseillaise, les cercueils portés par les frères d'armes des défunts ont traversé la base, encadrés par une haie d'honneur, le temps que les corbillards ressortent de l'enceinte du 5e RHC escortés par des motards de la gendarmerie.
Le corps des militaires seront ensuite rendus aux familles avant d'être inhumés, pour certains, dès mercredi. 

 
La haie d'honneur pour la sortie des cercueils de la base du 5e RHC / © Elise Galand - France 3 Aquitaine
La haie d'honneur pour la sortie des cercueils de la base du 5e RHC / © Elise Galand - France 3 Aquitaine



Revoir la cérémonie en intégralité

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus