• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Béarn : découvrez l'image de cette maison désormais au bord d'un précipice

Cette grange venait d'être retapée. Ses propriétaires devaient y emménager cet été. / © FTV
Cette grange venait d'être retapée. Ses propriétaires devaient y emménager cet été. / © FTV

Le Béarn continue de panser ses plaies suite aux inondations. A l'heure des expertises et constatations, certains dégâts offrent un spectacle de désolation comme à Narcastet. Une maison se retrouve au bord d'une falaise suite à un glissement de terrain.

Par C.O


Alors que l'on devrait savoir dans les prochains jours voire dans les prochaines heures si l'état de catastrophe naturelle est reconnu pour plusieurs dizaines de communes du Béarn , à Narcastet on continue de constater les dégâts.

Et c'est un glissement de terrain, sur près de 500m de long, qui attire toute l'attention. Il faut dire que l'image est saisissante. La famille Tarrit-Lartigue observe bras ballants les transformations sur ce terrain dont elle est propriétaire. Elle venait de réhabiliter une grange dans laquelle elle devait emménager cet été. L'édifice se retrouve désormais au bord d'un précipice

"On ne reconnait plus le paysage, se désole Jocelyne Tarrit-Lartigue. Un havre de paix qui s'est transformé en catastrophe, en paysage de désolation.On ne pensait jamais avoir ce genre de souci, de glissement de terrain à cet endroit là".


Cette nuit la la terre a été comme emportée. Un tracteur a été balayé, des arbres presque centenaires ont été déracinés. La nature a été meurtrie. Pour le maire de la commune, Jean Pierre Faux, c'est la concordance de plusieurs facteurs qui a joué. "Il y a eu des pluies torentielles cette nuit là, il a du tomber 100mm et après je pense qu'il y avait en plus une source souterraine qui a dû faire gonfler la nappe souterraine", explique-t-il.

Béarn, une maison au bord du précipice

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus