Violences sur mineur : 15 mois de prison avec sursis pour deux policiers de Pau

Deux policiers de Pau ont été condamnés mardi 28 octobre par le tribunal correctionnel de Tarbes à 15 mois de prison avec sursis et 3.000 euros d'amende pour violences en réunion sur mineur. Les faits s'étaient produits en octobre 2019.

Le procès des deux policiers palois avait dû être "dépaysé" à Tarbes.
Le procès des deux policiers palois avait dû être "dépaysé" à Tarbes. © CC BY-SA 3.0
Une peine légèrement inférieure aux 18 mois d'emprisonnement avec sursis requis par le procureur.  En outre, les fonctionnaires de police ont également été condamnés à deux ans d'inéligibilité.
 La victime, âgée de 16 ans il y a un an au moment des faits, avait été interpellée à Pau par ces deux policiers pour tapage nocturne et amenée au commissariat. 

Gifflé menotté

Lors de l'audience, le procureur de Tarbes a relevé que toutes les violences subies par le jeune homme ont été menées alors qu'il était menotté dans le dos.
Menotté sur un banc, le jeune homme avait reçu une série de gifles après avoir insulté les policiers. La scène de 13 minutes avait été filmée par la caméra-piéton d'un policier municipal présent.

Un médecin avait accordé au jeune homme quinze jours d'interruption temporaire de travail pour une double perforation du tympan et des lésions aux bras. 

Un signalement à la procureure de Pau accompagné de la vidéo avait alors déclenché une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) puis un dépaysement du dossier vers la juridiction tarbaise.
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité justice