Pays basque : de moins en moins d'écoles en Soule

L'école n'accueillait plus que six élèves dans ce village de montagne. / © FTV
L'école n'accueillait plus que six élèves dans ce village de montagne. / © FTV

A la rentrée prochaine, la petite école de Sainte-Engrâce n'accueillera plus d'élèves. Il faut dire que cette année ils n'étaient plus que 6 à s'y rendre. Dans ces conditions, difficile pour ces villages de la Soule d'attirer de nouveaux habitants.

Par C.O

Des villages reculés, nichés au coeur de la montagne, et qui voient leurs écoles fermer faute d'élèves en nombre suffisant. C'est le cas de Sainte-Engrâce. La nouvelle vient de tomber et il faut dire qu'elle n'a surpris personne. Cette année seulement six enfants allaient à l'école du village.

"Actuellement il y a 6 élèves. L'année prochaine y'en a un qui part au collège donc il n'y en avait plus que cinq. Si dans un village il n'y a pas d'école il est difficile de faire venir des familles" se désole le maire de la commune Michel Ségalot.




Sainte-Engrâce ne compte que 200 habitants et désormais pour les parents d'élèves se pose la question du transport scolaire. Les enfants devront en effet se rendre à une dizaine de kilomètres de là à l'école de Licq-Atherey ou à celle de Lalingue-Restoue.

Si l'arrivée de nouveaux élèves dans ces deux communes a le mérite de pérenniser, pour un temps, deux classes, il n'en demeure pas moins que la Soule rencontre des difficultés à maintenir ses écoles ouvertes.

"C'est la suite des diminutions des instituteurs pour diminuer les coûts", regrette Ruben Goez maire de Lalingue-Restoue. "Mais bon, il y a quand même l'intérêt des enfants et la disparition d'une école dans un village. C'est quad même grave surtout en zone de montage".


Une mauvaise nouvelle donc pour cette région montagneuse qui a été confirmée avec l'officialisation de la nouvelle carte scolaire pour la rentrée prochaine. Reste maintenant à régler le problème du ramassage scolaire qui est à la charge de la communauté d'agglomération. Pour cela des réunions sont prévues ces jours-ci entre les élus et parents d'élèves.

Voyez le reportage d'Andde IROSBEHERE et Christian ETCHEGARAY :
De moins en moins d'écoles en Soule





A lire aussi

Sur le même sujet

OUverture du Procès de Peio Serbielle à Paris

Les + Lus