Biarritz : le FIPA à l'heure de la télévision connectée et du transmédia

Le 26e Festival international des programmes audiovisuels, se tiendra à Biarritz du 22 au 27 janvier, cette année 56 films seront en compétition avec la création d'une section "Smart Fip@" consacrée au transmédia.

Par Agnès Haïrabedian

Le Festival International des programmes audiovisuels fait découvrir le meilleur des programmes de télévision du monde entier. Pour sa 26eme édition, il  poursuit sa volonté de «devenir le laboratoire d’idées, le dénicheur de tendances et l’observateur attentif des nouvelles formes, enjeux et médias de la création audiovisuelle ».  A l’ère des bouleversements numériques, le festival va pénétrer dans l'ère de la Télévision 2.0, connectée, interactive, sociale et participative.



Une nouvelle catégorie Smat Fip@

Le Fipa 2013 est cette année placé sous le signe du multimédia, avec une catégorie intitulée Smart Fip@ . Deux jours les 23 et 24 janvier pour découvrir, échanger sur le transmédia.  sept projets seront présentés pour découvrir les nouvelles écritures de récit.  «C’est l’avenir de la télévision dans les deux ou trois ans qui viennent", souligne Didier Decoin, le nouveau  président du Fipa. "La question du deuxième écran hier était encore une question de science-fiction, aujourd'hui c'est une question d'actualité: comment on utilise la tablette en regardant son écran de télé, et comment ça interroge pour les créateurs la manière de définir des histoires, de les réécrire et de les développer",  explique François Sauvagnargues, le nouveau délégué général du festival.

Au programme
  • Diffusion des meilleures créations transmédia : 6 films en compétition pour le prix du public et 2 retours sur expérience (dont Alt-Minds), séances avec des écrans de télévision connectée avec accès au web, où l'on peut garder son téléphone mobile allumé.
  • Le Smart Dating : qui va permettre aux professionnels de tous horizons (TV, internet, jeu…) de se rencontrer réflexion et ateliers autour des nouvelles écritures et nouveaux formats, avec notamment un challenge participatif mené par Michel Reilhac, pionnier du transmédia en France, une table ronde avec Paul Tyler, développeur des programmes crossmédia à la BBC et aujourd’hui consultant créatif en la matière, mais aussi un barcamp au cours duquel chacun est invité à participer et à en définir le contenu.
  • Le BarCamp :  une rencontre ouverte sous forme d'ateliers événements participatifs où le contenu est défini par les participants. Au public, de déterminer les sujets qu’il veut aborder, quelques minutes avant la séance. Les plus « experts » se feront un plaisir de rebondir et de multiplier les points de vues.

 


 

Sur le même sujet

Les + Lus