• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les estivants pas assez prudents face aux dangers de l'océan

© F3 Aquitaine
© F3 Aquitaine

Le littoral aquitain est considéré comme l'un des plus dangereux d'Europe. Baînes, shore-breaks... les pièges sont nombreux et peuvent être fatals aux baigneurs non avertis. Le nombre de noyades avec les fortes chaleurs de cet été est très élevé cette année.

Par CA

"Le risque principal c'est surtout de ne pas pouvoir revenir, d'être à l'arrière des vagues pris dans le courant. A ce moment là, les mauvais nageurs, il faut aller les chercher" témoigne un maître-nageur sauveteur de la plage océane du Grand-Crohot en Gironde.

Nombre de personnes prises au piège des courants et incapables de regagner le rivage ont été secourues cet été, autant en Gironde que dans les Landes ou au Pays Basque. 

D'autres n'ont pas survécu. Ce sont des nageurs qui avaient choisi de se baigner dans des zones non surveillées ou en dehors des horaires de présence des secouristes.
Sur le seul département de la Gironde, dix personnes sont mortes noyées en ce mois de juillet 2015 particulièrement chaud. Deux sont décédées en juillet 2014 dans la même zone.

Les dangers sont toujours les mêmes : les courants de baïnes et les shore-breaks, ces vagues très puissantes qui se brisent sur le bord de la plage. Un vacancier anglais en a été victime lundi dernier, la vague l'a violemment plaquée au sol et lui a brisé la colonne vertébrale.

Regardez le reportage réalisé avec les maître-nageurs sauveteurs du Grand-Crohot en gironde :

Les dangers de l'océan



Sur le même sujet

Chaleur et viticulture en Buzet

Les + Lus