A Orègue, au Pays basque, ce sont les élèves qui choisissent le programme

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Les enfants en rêvaient. Leurs parents l'ont fait. Une école non conventionnelle vient d'ouvrir à Orègue dans les Pyrénées-Atlantiques. Les 6 élèves choisissent ce qu'ils veulent apprendre. Une association a voulu stimuler leur curiosité plutôt que de les contraindre au programme officiel. 

Par Hélène Chauwin

Pas de cartable, ni de cahier de texte. A Orègue en Basse-Navarre, on est aux antipodes de l'école telle qu'elle était avant de fermer. Quarante ans plus tard, on y enseigne à nouveau. Un établissement qui se présente comme la première école alternative du Pays basque a accueilli ses premiers élèves cette rentrée. Des élèves acteurs de leur apprentissage, libres de choisir leur emploi du temps comme l'explique Esteban : 

Nous, on choisit notre programme. C'est-à-dire que si j'ai envie de faire de la couture cet après-midi et demain matin j'ai envie de faire de la chimie,  je peux tout à fait changer.


Ce sont leurs parents qui voulaient une éducation différente. Emilie Mendieta, Directrice de l'école Bihotza défend le projet : 

C'est vraiment le rôle d'accompagnateur dans la liberté de chacun. Tiens, j'ai vu un chevreuil aujourd'hui. J'ai envie de savoir comment ça mange, comment ça vit. On va faire des recherches. On part vraiment de la spontanéité de l'enfant. On ne le considère pas comme une tête à remplir.


Bihotza, le coeur en basque, est un établissement hors contrat. A la fin du cycle, les élèves sont censés avoir acquis les connaissances de l'école élémentaire. Le projet ensuite ? Ouvrir un collègue pour poursuivre l'aventure. 


Le reportage d'Andde Irosbehere et Fabien Cordier : 
une école alternative au Pays basque

 

Sur le même sujet

Les + Lus