• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pays basque : 45 jours d'ITT pour un cycliste heurté par un vautour

Pays basque : un cycliste chute après une collision avec un vautour

Une collision très inhabituelle s'est produite il y a quelques jours dans le Pays basque. Alors qu'il se baladait en vélo avec des amis sur la route départementale non loin d'Itxassou, Jean-Louis Iturburua a été heurté par un vautour. Il s'est fracturé la malléole et plusieurs côtes dans la chute. 

Par France 3 Aquitaine

"J'ai vu une bête venir sur moi. Apparemment c'était un vautour. Je l'ai pris sur le bras, il m'a envoyé contre la rambarde. Le collègue qui était derrière est arrivé sur moi, et nous sommes partis tous les trois sur le goudron" raconte Jean-Louis, qui cumule 45 jours d'ITT après l'accident. 

"Est-ce que ce sont des jeunes vautours qui apprennent à voler ? Je ne sais pas. Avant ces bêtes restaient là-haut. Pourquoi se sont-elles rapprochées des hommes ?" s'interroge-t-il. 

"Juste un jeune vautour qui était en chute libre" 


Pour Stéphan Maury, qui travaille au centre de soins pour les oiseaux - Hegalaldia, pas de doute : c'est un jeune vautour fauve qui a manqué son envol.

"Il ne faut pas interpreter cela comme si c'était un vautour qui allait attaquer l'humain pour le manger. C'est juste un jeune qui était en chute libre, au mauvais endroit, au mauvais moment'
explique-t-il, tempérant l'émoi provoqué par l'accident dans la population. 

"Ce sont les jeunes qui sortent du nid mais ne maîtrisent pas encore la technique du vol, avec leurs 2,70 mètres d'envergure d'ailes. Ils se laissent planer et tombent." 

Les vautours fauves sont des rapaces protégés depuis 1981, après qu'ils ont presque disparu de France durant la première moitié du 20e siècle. Charognards, ils permettent de débarrasser la nature des carcasses et ainsi éviter la propagation de maladies. 

 

Sur le même sujet

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus