• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pays Basque : l'A63 devient une rocade urbaine

l'A 63 va devenir une rocade urbaine / © F3Aquitaine
l'A 63 va devenir une rocade urbaine / © F3Aquitaine

À partir du mois de septembre prochain, l'autoroute A 63 va se transformer en rocade urbaine ! Les usagers réguliers du tronçon entre Ondres et Biriatou bénéficieront de tarifs préférentiels. 

Par Jean-François Géa

Attendue, promise, espérée... La rocade urbaine va devenir une réalité au Pays Basque
À partir de septembre 2019, les automobilistes qui empruntent régulièrement l'autoroute A 63 pourront bénéficier de tarifs préférentiels.

La nouvelle a été annoncée à l'issue des rencontres de la mobilité du Pays Basque, qui se tenaient vendredi et samedi dernier à Bayonne.
Pour Claude Olive, président du syndicat des mobilités du Pays Basque : 

L'idée est simple : se servir de l'A 63 comme d'une rocade urbaine.

Pas de gratuité

Le projet est à l'étude depuis plusieurs années, et a fait l'objet de longues négociations avec Vinci Autoroute.
Mais la société concessionnaire n'a pas consenti le moindre effort financier. C'est la Communauté d'Agglomération du Pays Basque (CAPB) qui a donc décidé de mettre la main à la poche.

Le trajet ne sera pas gratuit pour autant, mais les tarifs promettent d'être sérieusement revus à la baisse.

Claude Olive explique :

La rocade urbaine pourra être prise depuis Ondres jusqu'à Biriatou avec un tarif très préférentiel, qui  est de 50 % de moins quand on est seul dans une voiture et qui peut aller jusqu'à 70 % de réduction si on fait du covoiturage ou si on a un billet ou un abonnement permettant de poser la voiture et de prendre les transports en commun pour entrer dans l'agglomération.

L'automobiliste solitaire n'aurait ainsi que 2,10 € à débourser contre 4,20 € actuellement. 

Les adeptes du covoiturage et des transports en commun, eux, verront la facture descendre à moins de 1.30 € par trajet. Des parkings relais vont être implantés à Ondres et à Bayonne-Maignon pour faciliter le covoiturage.

Le tarif réduit s'appliquera uniquement aux automobilistes abonnés au télépéage, et plus particulièrement aux titulaires des formules "Océan" et "Ulys 30" qui empruntent  matin et soir l'autoroute entre Ondres et Biriatou.  


42 000 véhicules utilisent chaque jour ce tronçon autoroutier. Mais il est encore trop tôt pour connaître le nombre d'usagers qui font quotidiennement ce trajet domicile-travail..

Vinci Autoroutes  transfèrera  les données de ces clients à la Communauté d'Agglomération du Pays Basque . A charge pour la CAPB de verser la réduction promise.

L'opération est estimé à 1 Million d'€ par an pour la communauté d'agglomération. Elle aurait coûté le triple, si l'option d'un passage entièrement gratuit avait été retenue.

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus