• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le prix Médicis pour Marie Darrieussecq

© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP

L'auteure basque est récompensée pour son roman " Il faut beaucoup aimer les hommes".

Par Nicolas Morin

C'est l'histoire d'une passion entre deux amants, de Hollywood à la forêt du Cameroun, entre Solange une Blanche et Kouhouesso un Noir.

Ce roman n'a pas fait l'unanimité au sein du jury mais il n'y a pas eu de suspense pour l'attribution du prix Médicis. Le jury l'a attribué dès le premier tour à Marie Darrieussecq. Cinq voix pour la Basque, contre deux à Philippe Vasset (" La Conjuration"), une à Céline Minard ( "Faillir être flingué")  et une également pour Frédéric Verger ( " Arden").

Dans son livre, l'auteure évoque l'attente de l'autre lors d'une passion amoureuse. Heureuse de ce prix, elle a confié sa joie mardi :

c'est un livre qui me tient à coeur. C'est peut-être un de mes préférés, un aboutissement de mon travail 


Née à Bayonne le 3 janvier 1969, l'écrivaine et psychanaliste a mis dix-huit mois à écrire " Il faut beaucoup aimer les hommes". En 1996, Marie Darrieussecq s'est révélée grand public avec "Truismes" qui avait fait exploser tous les tabous à l'époque.

Sur le même sujet

La propriétaire du coq Maurice

Les + Lus