Quatre communes du littoral basque se voient refuser l'état de catastrophe naturelle

La Grande Plage de Biarritz après la tempête Hercule en janvier 2014 / © francetv
La Grande Plage de Biarritz après la tempête Hercule en janvier 2014 / © francetv

Biarritz, Bidart, Anglet et Guéthary n'auront pas le droit aux indemnisations des assurances. L'arrêté ministériel ne reconnaît pas l'état de catastrophe naturelle pour ces quatre communes du littoral basque durement touchées durant la tempête début janvier. Elles ont décidé de déposer un recours.

Par SV

Il oscille entre colère et incompréhension. Michel Veunac, le maire de Biarritz ne digère pas l'arrêté ministériel qui ne reconnaît pas l'état de catastrophe naturelle à quatre communes du littoral basque : Anglet, Bidart, Biarritz et Guéthary.
Le texte précise que l'épisode météorologique n'a pas été suffisamment exceptionnel... Il a pourtant, sur la seule commune biarrote, occasionné pour 700 000€ de dégâts.

Les quatre communes ne pourront donc avoir droit aux indemnisations des assurances. Elles ont décidé de s'unir pour déposer un recours.

Regardez le reportage de Sabrina Corrieri et Rémi Poissonnier
Tempêtes sur la côte basque, les communes non reconnues en état de catastrophe naturelle

 

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus