Une récolte de pommes exceptionnelle au domaine d'Abbadia à Hendaye

La récolte 2019 est exceptionnelle au domaine d'Abbadia à Hendaye au Pays basque / © F3 Aquitaine
La récolte 2019 est exceptionnelle au domaine d'Abbadia à Hendaye au Pays basque / © F3 Aquitaine

Au domaine d'Abbadia, à Hendaye, la pomme est dans tous ses états. 180 variétés poussent dans le verger du conservatoire du Littoral de la Côte basque. En ce week-end du 6 octobre, c'est l'heure de la récolte. Elle est exceptionnelle et promet un jus de pomme et un cidre basques de grand cru. 

Par Hélène Chauwin

C'est un trésor de biodiversité niché dans un vaste domaine. Un site naturel protégé de 65 hectares où l'on peut admirer des falaises découpées, des landes de bruyère, des prairies et un verger qui depuis 1989, ne cesse de s'enrichir. Il préserve d'anciennes variétés de cerisiers et de néfliers des Pyrénées-Atlantiques. Mais à l'automne, ce sont les pommiers qui requièrent toute l'attention. Plus de 180 variétés locales qui donneront au Sagarno, le fameux cidre basque un goût unique

Le cru 2019 s'annonce très prometteur. Frédéric Walch, Garde du littoral sur le domaine d'Abbadia s'en félicite : 

Cette année, on a déjà récolté six tonnes environ. Sachant qu'il reste encore une ou deux tonnes dans le verger qui n'ont pas été ramassées. On a toute sorte de pommes de taille différente de forme différente qui sont souvent abîmées parce qu'il y a zéro traitement phytosanitaire, aucun apport d'engrais. C'est même pas un label bio qu'on a, c'est un label naturel

Au domaine d'Abbadia à Hendaye, on broie les pommes à la main. / © F3 Aquitaine
Au domaine d'Abbadia à Hendaye, on broie les pommes à la main. / © F3 Aquitaine

Le conservatoire préserve les variétés et perpétue les savoir-faire comme le broyage et de pressage à la main avec de vieilles machines récupérées dans des fermes par le conservatoire pour produire le cidre basque traditionnel et le jus de pomme. Ganix Grabières, membre du Centre permanent d'initiatives pour l'environnement d'Abbadia nous en livre la recette : 

On presse sans trier les variétés. On a plus d'une centaine de pommiers différents dans le verger et toutes ces variétés sont mélangées. Certaines pommes sont plus acides. D'autres plus sucrées. Et on a un mélange des saveurs et des odeurs tout à fait particulier, très agréable. 


C'est la 14e édition de la fête de la pomme dans le domaine et le public est invité à déguster les le moût de pommes au "cul" du pressoir. De quoi séduire une connaisseuse : 

C'est excellent. C'est le vrai jus de pomme. Ca n'a rien à voir avec ce que l'on achète en magasin. C'est certain. 


Et même un breton :

j'ai l'habitude de boire du cidre. Quand on le fait on le boit dés qu'il est pressé. Je retrouve ce goût là.


Mais pour acheter ces produits artisanaux, il faut se déplacer au domaine d'Abbadia à Hendaye, seul lieu où ils sont commercialisés.  
Le lieu est géré par le CIEP Littoral basque
© CPIE
© CPIE

 Le domaine d'Abbadia est ouvert au public, Route de la Corniche, à Hendaye. 
 

 

Cidre basque ou breton ?

L'histoire basque fait état de documents portant sur les pommiers datant du 12e siècle. 
Mais dès le 6e siècle, des marins basques auraient embarqué des barriques de cidre à bord pour lutter contre le scorbut. Ils auraient fait découvrir la boisson à leurs homologues normands. 
Fait incontestable : le cidre est une tradition ancienne mais toujours bien vivante au Pays basque. 

Sur le même sujet

Les + Lus