Le retour d' Aurore Martin

La militante basque Aurore Martin quitte la prison de Soto del Real près de Madrid, le 22 décembre 2012 / © Eduardo Dieguez / AFP
La militante basque Aurore Martin quitte la prison de Soto del Real près de Madrid, le 22 décembre 2012 / © Eduardo Dieguez / AFP

La militante basque française Aurore Martin a regagné dans la nuit de samedi à dimanche les Pyrénées-Atlantiques après sa remise en liberté samedi en Espagne, au terme de 52 jours de prison.

Par KJ

Aurore Martin, qui avait quitté après 17H00 la prison de Soto del Real, au nord de Madrid, est arrivée peu après minuit à Saint-Jean-Pied-de-Port, à 50 km de Bayonne, où elle a rendu une brève visite à des sympathisants réunis dans un bar. La militante de 33 ans y a été reçue par un "aurresku" impromptu, une danse basque de bienvenue, par près de 50 personnes qui lui ont remis un bouquet de fleurs. Puis elle est repartie en voiture, avec sa soeur Emilie et plusieurs proches, sans faire de déclaration. 

Une source du mouvement Batasuna, auquel Aurore Martin appartient, a confirmé par la suite à l'AFP qu'elle était "bien arrivée" parmi ses proches. Cette source n'a pas précisé où Aurore Martin séjournerait, dans son village ou auprès de parents à Mauléon ou Bayonne. Elle ne fera pas de déclaration avant plusieurs jours, au moins avant Noël, a assuré cette source.


Sur le même sujet

Les + Lus