Témoignage : Pierre, Maxime et Arnaud ont échappé à la mort au Bataclan

© FTV
© FTV

Les trois amis originaires de Louhossoa et Espelette assistaient au concert du Bataclan vendredi soir. Ils ont échappé à la mort mais  ont vécu l'enfer. Ils témoignent. 

Par Delphine Vialanet

Les images de cette nuit sanglante au Bataclan à Paris, resteront à jamais gravées dans leurs esprits.
Trois amis originaires de Louhossoa et d'Espelette au Pays basque devaient passer une soirée de fête à Paris. Ils se retrouvaient au Bataclan pour assister au concert d'un de leurs groupes favoris, "The Eagles of Death Metal". Mais la fête a tourné à la tragédie. 
Ils ont frôlé la mort, au coeur d'une tuerie sans précédent.  

Je me souviens juste d'un homme qui rentre, qui braque et qui tire

raconte Maxime Dublanc, cet habitant d'Espelette, un rescapé de l'attentat du Bataclan.

Je me mordais la main pour ne pas faire de bruit, avec la douleur si je recevais un tir

Entre les cris, les tirs des assaillants et la peur de mourir le calvaire des trois amis aura duré une heure avant l'évacuation par les forces de l'ordre. 

j'avais accepté ma mort. J'étais silencieux.  J'étais prêt à tout pour survivre, mais je savais que là, il y avait très peu de probabilité que je survive

Le reportage d'Andde Irosbehere et de Fabien Cordier​

Témoignage de rescapés du concert du Bataclan.
Les trois amis originaires de Louhossoa et Espelette assistaient au concert du Bataclan vendredi soir. Ils ont échappé à la mort mais ont vécu l'enfer. Ils témoignent.


Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus