• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

TER Nouvelle Aquitaine : le ras-le-bol des clients

© F3 Nouvelle Aquitaine
© F3 Nouvelle Aquitaine

Une série de comités de ligne est organisée par la Région et la SNCF à la rencontre des clients des Trains express régionaux. Lenteur, retards ou annulations de dernière minute : les TER sont dans le collimateur des usagers notamment au Pays basque et entre Arcachon et Bordeaux.

Par V. Dubroca

La SNCF assure le service TER mais c'est la Région qui le finance.

Les deux acteurs du transport ferroviaire de Nouvelle Aquitaine organisent actuellement une série de réunions publiques. Ces comités de ligne sont l'occasion d'annoncer les nouveautés de la rentrée et d'entendre les propositions des usagers, souvent très remontés.

Jean-Luc est abonné TER sur la ligne Bayonne-Pau. Il participe à l'un de ces comités de ligne à Biarritz.
Il ne décolère pas :

Sur le premier semestre 2018, j'ai déjà plus de 100 heures de retard sur mon trajet !

Comité de ligne TER Pays Basque à Biarritz, mardi soir / © F3 Nouvelle Aquitaine
Comité de ligne TER Pays Basque à Biarritz, mardi soir / © F3 Nouvelle Aquitaine

Des nouveautés pour la rentrée


Sur les trois lignes TER du Pays basque, Région et SNCF annoncent que les cadences seront renforcées, voire doublées sur certains tronçons entre Bayonne et Saint Jean Pied de Port.
Sur l'ensemble de la région,  61 rames seront renouvelées et 10 rames supplémentaires sont attendues sur le réseau régional.
 

Des infrastructures vieillissantes


Le réseau ferré de Nouvelle Aquitaine compte plus de 3400 kilomètres de voies.
Un réseau par endroit trop vieillissant pour assurer un service optimal.
Un audit réalisé par la Région chiffre à plus d'un milliard d'euros de travaux d'urgence que doivent réaliser la SNCF.


 
Une ligne TER du Pays basque / © F3 Nouvelle Aquitaine
Une ligne TER du Pays basque / © F3 Nouvelle Aquitaine


La Région veut faire pression sur la SNCF 


La Nouvelle Aquitaine dépensera plus de 340 millions d'euros en 2018 pour les transports et la mobilité, dont 320 millions pour la seule exploitation des Trains Express Régionaux.
Elle finance le renouvellement de 61 rames. Dix rames supplémentaires sont attendues sur le réseau régional. 

Au moment où la Région s'apprête à signer une nouvelle convention avec la SNCF, Renaud LAGRAVE (Vice Président de la Région Nouvelle Aquitaine, chargé des Infrastructures, des Transports de la mobilité) assure que la collectivité veut plus d'engagements de la SNCF pour le service régional, ainsi que des pénalités plus élevées si l'exploitant ne répond pas aux attentes.
 
TER Nouvelle Aquitaine : des clients en colère au pays basque

 

Colère sur la Arcachon / Bordeaux, la plus fréquentée de la région.

Plus de 10 mille voyageurs empruntent chaque jour la ligne TER entre Arcachon et Bordeaux.
C'est la plus fréquentée de Nouvelle Aquitaine

Un comité de ligne s'est également tenu pour faire le point sur les nouveautés de la rentrée et les doléances des clients.

Une pétition dénonce le manque de train aux horaires de pointe.
Les signataires réclament le retour à 3 trains par heure, le matin (entre 6 h et 9h) et le soir (entre 16h et 19h).

La SNCF et la Région annonce un train supplémentaire à 20h06.

Autre problème dénoncé par les usagers de la ligne : la multiplication des vélos.
Faute d'emplacements suffisants à bord, c'est la pagaille aux heures de pointe.

A lire aussi

Sur le même sujet

Emmaüs Gironde dans la tourmente

Les + Lus