Un réfugié en garde à vue après l'agression d'une septuagénaire à Oloron-Sainte-Marie

Gave d'Oloron Sainte-Marie / © CC/wikipédia Commons
Gave d'Oloron Sainte-Marie / © CC/wikipédia Commons

Une septuagénaire a été grièvement blessée après avoir reçu plusieurs coups de couteau, hier, vendredi soir. Elle a été agressée à son domicile d'Oloron-Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques. Le parquet de Pau indique, ce matin, qu'un jeune réfugié a été placé en garde à vue.

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

"Une dame, âgée de 78 ans, a reçu plusieurs coups de couteau à son domicile d'Oloron-Sainte-Marie vendredi soir. L'auteur pourrait être un jeune homme réfugié à qui elle avait ouvert sa porte", a déclaré la procureure de la République, Cécile Gensac confirmant une information de la République des Pyrénées

Il a été interpellé dans la soirée par les gendarmes sur la voie publique, il était très agité et a été placé en garde-à-vue dans la soirée...Ce sont trois autres réfugiés présents au moment des faits qui ont alerté la gendarmerie. La victime a été hospitalisée à Pau et elle est dans un état très critique


Mme Gensac a précisé que la piste terroriste était écartée.

La septuagénaire avait pour habitude d'accueillir des réfugiés.

Hasard du calendrier, une manifestation  était organisée dans la commune à l'initative de l'association "Sans armes, combattons la violence" créée par trois Oloronains dont Marie Essimi, dont le fils a été roué de coups lors d'une soirée, en janvier dernier. Une quarantaine de personnes se sont retrouvés devant la sous-préfecture. Parmi eux le aire de la commune béarnaise : 

Hervé Lucbereilh participait à la manifestation anti violence
Le maire d'Oloron-Sainte-Marie explique pourquoi.  - Maria Laforcade, Sandrine Estrade


 


Sur le même sujet

Marée noire du Prestige : l'interview de l'avocat Renaud Lahitète

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne