• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les supporters de l'Aviron Bayonnais craignent la fusion avec les nouveaux dirigeants “financiers”

Les supporters de l'Aviron Bayonnais perturbent l'AG du club
Les supporters de l'Aviron Bayonnais perturbent l'AG du club

Une cinquantaine de supporters du club basque ont bruyamment interrompu l'assemblée générale du club vendredi soir. Alors que se tenait les élections des nouveaux dirigeants : Pierre-Olivier Toumieux a été élu président du conseil de surveillance et Philippe Tayeb président du directoire.

Par CA

Les deux hommes remplacent Francis Salagoïty et Christian Devèze démissionnaires

Pierre-Olivier Toumieux, membre d'AB Lagunak, un groupe d'actionnaires majoritaires, s'est dit très heureux. "L'aviron est un club de passion, sans doute le plus beau club de passion qui existe en rugby en France" a t-il déclaré ce matin lors d'une conférence de presse.

Il faisait notamment allusion à l'intrusion d'une cinquantaine de supporters la veille qui protestaient contre son élection. "Moi je l'ai très très bien vécu parce qu'il n'y a rien de pire que d'avoir une assemblée générale avec aucune participation" a t-il affirmé, soulignant et saluant l'indéfectible soutien de ces supporters à leur équipe.

"Ce qu'ils veulent c'est la fusion, à court ou à long terme" redoutent ces supporters venus perturber l'AG en chantant. "C'est le financier qui prend la place sur le sportif, les valeurs du rugby qui étaient chères à notre club et notre ville, on les aura plus".

Le club, qui a terminé 8e de la Pro D2 cette saison et accuse un déficit de 700 000 euros, doit assurer son avenir. Les nouveaux dirigeants assurent avoir de "grosses garanties à ce niveau là".

Côté sportif, ils pourraient faire appel à Yannick Bru, l'ancien entraîneur-adjoint de Guy Novès en équipe de France, pour remplacer Pierre Berbizier au poste de manager de Bayonne.

Ils ont assuré "ne mettre en oeuvre aucun projet de fusion ou de rapprochement avec le Biarritz Olympique". 

Une nouvelle assemblée générale sera convoquée dans les mois à venir afin de "procéder à une augmentation de capital".

Les supporters de l'Aviron Bayonnais craignent la fusion avec les nouveaux dirigeants “financiers”

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève des laboratoires d'analyse médicale

Les + Lus