Les surfers inquiets pour l'avenir de leur vague et plage historique de Marbella à Biarritz

Plusieurs centaines de personnes rassemblées sur la plage mythique de Biarritz samedi 1er septembre à l'appel du collectif "Sauvons Marbella" / © R.Poissonnier/F3Aquitaine
Plusieurs centaines de personnes rassemblées sur la plage mythique de Biarritz samedi 1er septembre à l'appel du collectif "Sauvons Marbella" / © R.Poissonnier/F3Aquitaine

Près de 500 personnes, surfers, pêcheurs, tous des habitués du spot de Marbella, se sont rassemblés pour la sauvegarde de leur plage mythique. Ils protestent contre les travaux de consolidation de la falaise, jugés trop invasifs. Une grande partie de la plage nord pourrait disparaître.

Par CA

"J'ai grandi juste à côté et comme beaucoup de biarrots j'y suis très attaché. Ce serait dommage que pour consolider la falaise on empiète sur la plage et qu'on ne puisse plus y accéder à marée haute, comme à la côte des basques".

Le témoignage de ce biarrot venu manifester samedi soir à l'appel du Collectif "Sauvons Marbella" résume bien le malaise.
 
 


Marbella, "c'est un endroit familial, convivial, historique, où est installé l'un des plus vieux club de surf de la ville" explique une autre habituée du site, elle aussi mobilisée pour préserver les lieux intacts, au maximum.
 
 

Menacée par l'érosion


Le problème est le risque d'effondrement de la falaise qui surplombe la plage. Fragilisée par l'érosion.

Le projet actuel d'aménagement et de consolidation du site est trop "invasif" pour les défenseurs du site. 

"Ca va bétonner une grosse partie de la plage, ça va empiéter, changer les courants, le projet du maire est très mauvais. Il n'a pas écouté les surfers qui ne sont pas contre le confortement de la falaise mais il faut que ce soit moins impactant pour le trait de côte" nous explique Fabien, membre du Collectif Sauvons Marbella.

Près de 2000 mètres carrés de plage disparaîtraient sous les enrochements si les travaux étaient réalisés. Les opposants réclament une solution alternative qui impacterait beaucoup moins ce site historique biarrot.

Ils proposent un "ouvrage de confortement verticalisé", afin de "réduire l'emprise au sol de la digue en pied de falaise". Le collectif a lancé une pétition en ce sens avant l'ouverture d'une enquête publique le 4 septembre.
 

Un comité de pilotage pour calmer le jeu


Face à la grogne, le maire de la ville, Michel Veunac, a décidé de créer un comité de pilotage avant de lancer les travaux.
 


La première réunion doit se tenir mercredi prochain.

Regardez le reportage de Stéphanie Deschamps, Rémi Poissonnier et Emmanuel Galerne
Mobilisation pour la plage de Marbella à Biarritz
Près de 500 personnes étaient réunies pour protester contre un aménagement prévu par la mairie pour consolider la falaise qui surplombe la plage de Marbella à Biarritz. - S. Deschamps, R. Poissonnier et E. Galerne

 

Sur le même sujet

Limoges : cinq nouvelles rames pour la liaison SNCF avec Bordeaux

Les + Lus