Top 14 : 4e victoire consécutive de Pau qui fait chuter le Racing

Le palois Fabrice Metz tente de conserver le ballon lors du match contre le Racing 92, au Stade du Hameau, le 24 février 2018. / © IROZ GAIZKA / AFP
Le palois Fabrice Metz tente de conserver le ballon lors du match contre le Racing 92, au Stade du Hameau, le 24 février 2018. / © IROZ GAIZKA / AFP

Pau, sous-pression avec la venue d'un Racing 92 très solide ces dernières semaines, a confirmé ses bonnes dispositions entrevues à l'extérieur en s'imposant logiquement (24-15) samedi soir à l'occasion de la 18e journée de Top 14.

Par AR avec AFP

Les Béarnais, qui restaient sur trois victoires consécutives dont deux à Paris et à Brive, reviennent à hauteur de Toulon et Toulouse, pensionnaires du Top 6, qui joueront dimanche.

Deux essais de leur ailier Votu, ses 8e et 9e de la saison, ainsi qu'une énorme défense ont été les clés de leur succès.

Côté francilien, on peut parler de coup d'arrêt alors que les coéquipiers de Nyanga venaient quérir un sixième succès de rang. Sans imagination, ils ont longtemps buté sur le rideau palois, organisé et performant dans les zones de rucks et repartent à vide.

La patience de la Section 


Malgré une touche approximative qui a retardé leurs intentions, les hommes de Simon Mannix ont construit leur victoire avec patience. Ils ont profité de l'indiscipline visiteuse lors d'un premier acte tactique pour virer en tête à la pause (6-0) grâce à deux pénalités de Slade.

Le match s'est emballé à la reprise avec comme détonateur Votu à la conclusion d'un essai en première main né d'une mêlée avec une belle initiative de Malié pour la passe décisive (13-3, 50).

Quatre minutes de doutes 


Au tour de l'heure de jeu, après que l'ailier international Teddy Thomas ait quitté le terrain touché à une cheville, la Section a su résister à trois mêlées à 5 mètres mais s'est faite surprendre par une interception gagnante de l'entrant Andreu sur une passe de Taylor (16-10, 67) laissant planer le doute sur l'issue de la partie.

Le Hameau n'a pas tremblé longtemps, à peine quatre minutes, le temps qu'un pilonnage en règle mette la défense visiteuse en difficulté et surtout le puissant Votu en position de doubler son capital (71).

Pour l'honneur et un bonus, Chauveau réduisait de nouveau l'écart avec un essai de demi de mêlée (21-15, 74) avant que Nakarawa, pour un déblayage dangereux sur Mowen, ne laisse ses partenaires à quatorze.

Taylor, au relais de Slade face aux perches, en profitait pour redonner de l'air aux siens pour une victoire porteuse d'espoirs pour l'avenir.


Simon Mannix : "Une belle victoire qui va aider à la croissance de notre club"

Le manager de Pau revient sur la performance de la Section contre le Racing. "Le Racing était un challenge énorme pour nous du point de vue physique, malgré les absences de leurs internationaux. C'est une belle victoire, qui va aider à la croissance de notre club. On devient une équipe qui dégage plus de certitudes, à l'image de cet essai qu'on prend en contre: on ne panique pas, on remarque derrière, c'est un signe. On le mérite, cette équipe travaille bien et affiche de la maîtrise dans le jeu", estime-t-il. 

Sur le même sujet

Plein Phare avec Marius Trésor

Les + Lus