Quand des oiseaux rares s’arrêtent en Limousin pour l’hiver

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gwendolina Duval
© F3 Limousin

Tandis que l’hiver, cette année, est particulièrement doux, certains oiseaux décident de s’arrêter exceptionnellement en Limousin pour passer l’hiver. Nos journalistes ont suivi un naturaliste photographe qui les cherche et les observe.

L’hiver 2016 est particulièrement doux. Des températures clémentes qui ne sont pas sans conséquences sur les oiseaux, notamment ceux qui migrent pour l’hiver. Certains oiseaux se sont arrêtés en Limousin cette année. L’occasion d’observer des espèces rares qui n’ont pas l’habitude de passer l’hiver dans notre région.

C’est le cas du hibou des marais. Ce rapace vit d’ordinaire dans le nord de l’Europe et le grand nord. Il se nourri de campagnols et entame sa migration à la recherche de sa nourriture. Il s’arrête là où il la trouve, cette année en Limousin.

La population des hiboux des marais a fortement baissé ces dernières décennies. Il est protégé depuis 1981.

C’est le cas également pour une espèce exceptionelle en Limousin, le tichodrome échelette. Il vit essentiellement dans les massifs montagneux. Il fréquente les parois rocheuses et est très difficile à observer. Un spécimen a été vu à Rochechouart.

Vidéo


Nos journalistes ont suivi Franck Taboury, naturaliste et photographe. Il travaille avec l’association Tour d’image qui valorise le patrimoine naturel de la région.

Un sujet de Cécile Gauthier, André Abalo, José Sousa, Jean-François Andrieux. Montage de Chrystèle Reynard.
durée de la vidéo: 03 min 02
Page nature, les oiseaux atypiques ©F3 Limousin

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.