• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La région a-t-elle une voix trop masculine ?

Le groupe écologiste au Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine a mesuré la part de temps de parole dévolue aux femmes et aux hommes. / © PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP
Le groupe écologiste au Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine a mesuré la part de temps de parole dévolue aux femmes et aux hommes. / © PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

Le groupe écologiste au Conseil régional de Nouvelle Aquitaine a mesuré la part de temps de parole dévolue aux femmes et aux hommes, lors de la dernière séance plénière. 

Par François Clapeau

A la veille de la journée de la femme, dans un communiqué de presse, le groupe écologiste et citoyen du Conseil régional raconte l’expérience menée sur les temps de parole des élus.

Le résultat avancé est édifiant :

« Il s'est avéré que sur l'ensemble de la plénière, les prises de parole masculines, hors prises de parole du président, ont représenté 70% du temps de parole total. Cette proportion est montée jusqu'à 83% pour la séquence dévolue au budget. »

Le groupe écologiste et citoyen rappelle qu’en décembre 2016, la même assemblée a adopté la Charte de l’égalité Femmes-Hommes :

« En ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, alors qu'Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, va signer cette Charte Européenne pour l’égalité des Femmes et des Hommes dans la vie locale, le groupe écologiste et citoyen souhaite susciter une prise de conscience sur ce déséquilibre d'occupation de l'espace politique. »

Sur le même sujet

Pyrénées-Atlantiques : naissance d'un bébé ocelot au zoo d'Asson

Les + Lus