Route Richard Coeur de Lion : le château de Jumilhac

Publié le Mis à jour le

La route Richard Coeur de Lion est un itinéraire touristique, 23 sites essentiellement en Haute-Vienne et Corrèze. Des lieux visités ou non par le roi d'Angleterre et duc d'Aquitaine mort à Châlus en 1199. 1ère étape au château de Jumilhac, au parfum d'alchimie.

Suite à l'attaque du château de Hautefort en 1186, Richard Coeur de Lion est venu attaquer Jumilhac. A l'époque, il n'y avait qu'une seule tour dont il ne reste aujourd'hui qu'un pan de mur.

Gustave Doré avait qualifié les toits du château de Jumilhac comme les plus romantiques de France. Les symboles alchimiques y sont partout présents comme la tour de gué centrale représentant un Athanor, four permettant de réaliser des expériences. "Vous avez dans ces toitures un résumé entier de la quête de la pierre philosophale" explique le propriétaire des lieux, le marquis Henri de La Tour du Pin.
En 1618, Louise de Hautefort, soupçonnée d'un penchant amoureux, fût enfermée par son époux jaloux dans une chambre du château pendant 30 années. 30 ans pendant lesquels elle s'adonna à 3 occupations : filer la laine, peindre et l'alchimie dont témoignent encore au mur les symboles féminin, masculin et neutre liés au Grand Oeuvre.


 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité