Une secrétaire d’Etat en visite pour propulser des réussites locales sur la scène nationale

Un «tour de France des solutions» pour mettre en avant des projets qui fonctionnent en matière d'emploi, d'écologie ou d'industrie, c’est le but de la visite d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat à l'Economie et aux Finances, en visite ce jeudi 24 octobre en Haute-Vienne.
A l'École de Production, Agnès Pannier-Runacher (au centre, en vert), secrétaire d'Etat, entame son tour de France des solutions en Limousin.
A l'École de Production, Agnès Pannier-Runacher (au centre, en vert), secrétaire d'Etat, entame son tour de France des solutions en Limousin. © Camille Chignac
Faire remonter au Premier Ministre les solutions innovantes vues de part et d'autres du pays, c'est l'objectif des déplacements d'Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances.

La pédagogie inversée à l’honneur

Dans les exemples à remonter à l’échelon national, la secrétaire d’Etat citera l’École de Production à Limoges dont la formation basée sur la pédagogie inversée propose à des jeunes en situation de décrochage scolaire un CAP d'électricien.

Financée par des fonds privés, en l'occurrence Legrand et la fondation Total, cette école de Production est la 26ème à voir le jour en France. Autre cas de formation alternative, à Saint-Léonard-de-Noblat cette fois, avec l'Escalier. L’espace collaboratif a accueilli pendant sept mois une première promotion de futurs développeurs web.

En pleine expansion la filière numérique est porteuse d'emplois en Nouvelle-Aquitaine. 1 100 postes par an seront à pourvoir dans les prochaines années. On compte déjà un candidat pour trois offres.

Promouvoir les métiers d’art

Puis, la secrétaire d’Etat s’est rendue en Creuse pour découvrir deux sites industriels qualifiés de « remarquables ». Au programme, la visite de l’entreprise ATULAM à Jarnages et celle de Sauthon à Guéret.

Pour promouvoir les métiers de l’art et de l’artisanat, Agnès Pannier-Runacher se rendra ce vendredi 25 octobre à Felletin, dans un atelier de fabrication de tapis puis à Aubusson. Elle y remettra les diplômes d’indication géographique à la Maison de l’emploi.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie société