Le trafic SNCF reprendra bien ce mardi entre Dax et Morcenx annonce la SNCF

Après une semaine d'interruption, la circulation devrait pouvoir être rétablie à partir de demain sur la ligne Dax - Morcenx. Deux coulées de boues intervenues mardi et vendredi dernier ont sérieusement endommagé les voies. Les agents ont travaillé tout le week-end à réparer les dégâts.

Les techniciens travaillent depuis vendredi au rétablissement des voies au niveau de la 2e coulée de boue sur la ligne Dax - Morcenx
Les techniciens travaillent depuis vendredi au rétablissement des voies au niveau de la 2e coulée de boue sur la ligne Dax - Morcenx © SNCF
Cette fois ce devrait être la bonne.

La SNCF annonçait déjà une reprise du trafic pour le week-end du 11 novembre après la coulée de boue de mardi dernier. 

Mais, en raison des pluies persistantes et intenses qui se sont abattues dans les Landes ces derniers jours, une deuxième coulée de boue, à 150 mètres de la première, avait rendu impossible toute circulation sur les voies.
 

Reprise progressive


Dans un communiqué, la SNCF annonce "une reprise progressive" entre Dax et Morcenx à partir de mardi 12 novembre à 12 heures.

Et un retour à la normale dès mercredi 13 novembre au matin.

"Pour tous les clients devant prendre un TGV à destination de Hendaye ou de Pau jusqu’au mardi 12 novembre midi, les billets sont échangeables sans frais, jusqu’au jeudi 14 novembre inclus et remboursables pendant 60 jours" indique le transporteur.
 

Une ligne majeure du sud-ouest


Ces glissements de terrain, à hauteur de Laluque, proviennent d'une surface agricole située au-dessus des voies. 

Une étude approndie du problème en lien avec les autorités locales devrait être réalisée, selon la direction de la SNCF, afin que de tels effondrements ne se reproduisent pas.

Les trains annulés ont été remplacés par des autocars pendant une semaine sur cette ligne très fréquentée de Nouvelle-Aquitaine, qui permet de relier Bordeaux à Bayonne et Hendaye d'une part, et Dax, Pau et Tarbes d'autre part.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports trafic transports en commun