[VIDEO] Le glyphosate divise l'agriculture en Aquitaine : dimanche en politique ouvre le débat

Désherbage chimique avec du Glyphosate / © Christian Watier/Maxppp
Désherbage chimique avec du Glyphosate / © Christian Watier/Maxppp

Le glyphosate n'en finit pas de diviser. Cet herbicide est très utilisé dans notre région en viticulture et dans les cultures céréalières comme le maïs. Notre rendez-vous politique ouvre le débat  à 11 H 20 dimanche sur France 3 Aquitaine. 

Par Christine Le Hesran

La Commission européenne a obtenu la majorité qualifiée d’une autorisation pour 5 ans du glyphosate (18 pays en faveur). La France a voté contre et s'engage à interdire le glyphosate d'ici 3ans.

Cette décision divise autant la classe politique, le corps médical que les syndicats agricoles.

Les agriculteurs  du syndicat majoritaire, la FNSEA, dénoncent une position irresponsable de la France qui se différencie de ses partenaires européens. Les conséquences sont jugées destructrices pour toute l'agriculture française au nom de la distorsion de concurrence. 

A contrario, la confédération paysanne milite pour un arrêt immédiat au nom de la santé publique et de l'urgence environnementale.  A l'occasion de ce nouveau débat qui traverse la société et le monde politique, elle remet toujours en cause le modèle productiviste de l'agriculture.

Le débat oppose également la communauté scientifique concernant les effets sur la santé publique et sur l'environnement.

Revoir notre rendez-vous politique : Faut-il interdire le glyphosate ?

Invités de cette édition :

  • Jules Charmoy confédération paysanne Dordogne.
  • Patrick Vasseur Fnsea Nouvelle Aquitaine.
  • Lydia Héraud conseillère régionale de Nouvelle Aquitaine en charge de la viticulture.
  • Pierre-Michel Périnaud médecin Président de l'association "Alerte pesticides".

 

Sur le même sujet

Hervé Brunaux raconte les Joliot-Curie à Clairvivre

Les + Lus