• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Châtellerault (86) : la police municipale formée au maniement des armes

Des policiers municipaux au stand de tir
Reportage d'Anne-Marie Baillargé, Stéphane Hamon et Maud Coudrin.

Châtellerault a décidé d'armer sa police municipale. Les policiers sont donc formés au maniement des armes, un exercice encadré par des règles juridiques.
Ils pratiquent désormais l’entraînement au stand de tir. Reportage.

Par Bernard Dussol

Sur plus de 21.000 policiers municipaux en France, la moitié est équipée d'armes à feu. Ce sont les maires qui décident ou non d'armer leurs policiers municipaux et cette décision alimente toujours la polémique. Pour autant, depuis les attentats de Paris et celui du 14 juillet à Nice, la balance penche de plus en plus pour un armement des polices municipales impliquées dans la lutte anti-terroriste.

La question de l'armement des policiers municipaux est prise très au sérieux dans les plus hautes sphères de l'Etat. En novembre dernier, juste avant les attentats du 13 novembre, François Hollande le concédait : les fonctionnaires municipaux sont "eux aussi exposés au risque" terroriste.

Dans notre région, plusieurs municipalités ont déjà franchi le pas, à l'image de celle de Châtellerault. Les policiers étaient déjà équipés de tonfas, de bombes lacrymogènes et de gilets pare-balles : une arme de poing a rejoint leur dotation. Et pour apprendre à s'en servir dans des conditions de sécurité maximales, rien ne vaut un bon entraînement avec un moniteur de tir.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marathon du Médoc 2019 : les super héros 2019 - 1/2

Les + Lus