Châtellerault : la renaissance du carillon exceptionnel de l'église St Jacques

Publié le Mis à jour le

Le carillon de l'église St Jacques de Châtellerault est l'un des plus anciens de France. Il est composé de 50 cloches dont la plus petite pèse 15 kg et la plus lourde plus de 2 tonnes. Sa restauration a commencé en 2010 et va s'achever en 2017 pour ses 150 ans.

Ce carillon a été fondu par Ernest Bollée, le maître saintier français du 19ème siècle. Il est rare aujourd'hui car il s'agit essentiellement d'une tradition du nord de la France et des Flandres où de très nombreux carillons ont été détruits en même temps que les églises au cours des deux guerres mondiales.
Celui de Châtellerault n'a pas subi les dommages de la guerre mais faute de réparations, il est resté muet pendant vingt ans avant que des travaux de restauration ne commencent en 2010.

Au commande de cet ensemble de cloches aux notes rares, Jacques Daunizeau est le carillonneur officiel de la ville depuis 1965. Pour lui, cette passion remonte à l'avance quand il a entendu avec fascination pour la première fois en 1952 sonner le carillon de St Jacques. Il avait alors huit ans et avait découvert sa vocation, il deviendra carillonneur. Un carillon qui est toujours actionné aujourd'hui manuellement grâce à un ensemble de maillets réunis dans un clavier, comme pour un piano.

Découverte du carillon de St Jacques et rencontre avec son maître carillonneur, Jacques Denizau avec le reportage de Marie-Noëlle Missud, Francis Tabuteau et Jennifer Russeil :
durée de la vidéo: 01 min 44
Châtellerault : la restauration du carillon de l'église St Jacques