Un clap de fin rend hommage aux trois techniciens décédés sur la route le 24 avril

C’est avec un clap que la famille du cinéma fait ses adieux aux trois techniciens tués dans un accident de la route vendredi dernier au niveau de Pouant dans la Vienne.

Des claps de fin rendent hommage aux trois techniciens décédés.
Des claps de fin rendent hommage aux trois techniciens décédés. © Boubette LCx

Le bilan est très lourd. Ce sont trois membres de l’équipe technique du film français “Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ?” qui ont perdu la vie. Un quatrième membre du tournage est gravement blessé.

Selon les premières constatations, deux véhicules se sont heurtés dans des conditions qui restent à élucider. Un choc latéral d’une grande violence selon le maire de Pouant.

Les techniciens qui tournaient à partir de vendredi sur Châtellerault se dirigeaient alors sur la commune de Chinon pour les repérages de la suite de la saga.

Un clap d'adieu

En signe d'hommage, partout en France la famille du cinéma se mobilise pour saluer ces trois techniciens qui ont perdu la vie sur une route de la Vienne.

Sur des dizaines de tournages, des équipes de cinéma ont décidé de se joindre à cette initiative symbolique.

Ils s’unissent autour d’un clap de fin pour rendre un dernier hommage à leurs collègues décédés. 

Sur chaque clap on peut lire les noms des trois techniciens qui ont perdu la vie dans cette terrible collision.

“A Morvan, Milo et Hervé dans nos cœurs pour toujours” et “À Tim (Timothée) bats-toi” peut-on lire sur l’un des claps. 

Des dédicaces compilées en musique dans une vidéo visible sur les réseaux sociaux. On y retrouve pêle-mêle des claps de séries comme “Plus belle la vie” et "Un si grand soleil” ou "Joséphine Ange gardien” mais aussi de nombreux films en tournage. 

En France et dans le monde entier

Et les hommages vont au-delà des frontières. Ce sont les “machinos” de tournage partout en France et même dans d’autres pays qui dédient leur clap à leurs collègues décédés.

Le tournage de la comédie prévu sur quatre jours dans la région est pour le moment interrompu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers décès cinéma culture