• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La mystérieuse machine d'Anticythère, le premier calculateur astronomique, reconstruite à Chauvigny

La machine d'Anticythère est exposée au musée national d'archéologie d'Athènes.
La machine d'Anticythère est exposée au musée national d'archéologie d'Athènes.

Un professeur de technologie de Chauvigny dans la Vienne s'est lancé dans un pari fou : reproduire avec la technologie d'aujourd'hui la machine d'Anticythère. Un mécanisme astronomique de bronze datant au moins de 150 ans avant Jésus-Christ, révolutionnaire pour son époque.

Par C.H

Cette mystérieuse machine a été découverte en 1901 au large de l'île grecque d'Anticythère, d'où son nom. Elle serait la marque du génie mathématique des grecs anciens et peut-être même des Babyloniens selon une étude américaine.
Il s'agit en quelque sorte du premier calculateur analogique connu qui permettait entre autres de prédire les dates des éclipses de la lune et du soleil et le mouvement des planètes.


Une reproduction fabriquée à Chauvigny dans la Vienne

Eric Robuchon est professeur de technologie à Chauvigny (86). Depuis plusieurs années, il s'est mis en tête de recréer cette fameuse machine en utilisant les matériaux et les méthodes de calcul d'aujourd'hui et avec l'aide de plusieurs scientifiques. Au final, c'est avec les élèves de sa classe de 3ème qu'il a reconstitué ce calculateur vieux de plus de 2000 ans, une aventure extraordinaire.
anticythère


 

Sur le même sujet

Manifestation anti Monsanto Bayer

Les + Lus