Cet article date de plus de 4 ans

Nom de la grande région : et pourquoi pas Aquitania ?

Certains proposent Aliénor, d'autres remontent encore plus loin que le Moyen-Âge, en proposant Aquitania, l'appellation romaine de l'Aquitaine sous l'Antiquité. C'est le nom qui est sorti gagnant de la réunion organisée hier soir à St-Savin dans la Vienne.

© H.A France3 Limousin
19 personnes, dont de très nombreux élus locaux, ont participé hier soir à S-Savin à la réunion organisée par le groupe de travail en charge de trouver un nom pour la nouvelle région. Le moins que l'on puisse dire c'est que ces réunions n'attirent pas les foules, une douzaine de personnes s'était déplacée par exemple à Rochefort il y a quelques jours. Les habitants de Poitou-Charentes ont peut-être l'impression que la décision finale, de toutes façons, leur échappera. Et ce sentiment de défiance vers une fusion parfois ressentie comme une annexion n'était pas absent de la réunion d'hier soir. "Que tout soit phagocyté. C'est une crainte qui n'est pas irraisonnée. Elle se base sur le nombre. C'est vrai que les élus de l'ancienne Aquitaine sont plus nombreux." nous confie Marie-Thérèse Pierra, une habitante de St-Savin.


"Aquitania" en tête à St-Savin

Peu importe le nombre, semble dire les promoteurs de ces réunions, pourvu que les débats soient denses et fournis. Ils l'ont été hier soir et les propositions nombreuses. On pouvait s'attendre à un match serré entre "Aquitaine", nouvelle ou grande et "Sud Ouest" Atlantique ou pas. Contre toute attente, c'est un nom venu de l'époque romaine qui s'est imposé. "Aquitania" a remporté les faveurs de nombreux participants qui font remarqué qu'il ne s'agit plus d'une référence directe à l'Aquitaine. "C'est efficace, facile à retenir et efficace à l'étranger sans trop rappeler l'Aquitaine actuelle" nous a confié Hugues Maillet.


Des noms de domaines déjà déposés

Le sort du nom de la grande région se joue lors de ces réunions publiques et sur la toile à travers la consultation lancée sur le site d'ALPC, il n'échappe pas aussi aux règles du référencement spécifique au net au travers les noms de domaines. Le conseil régional d'Aquitaine a déjà déposé en janvier 2015, les adresses internet "grande-aquitaine.fr" et "grandeaquitaine.fr", révèle Nextinpact.. Les extensions ".com" ont été créés en janvier 2016, Seules les extensions ".eu" sont encore disponibles indiquent nos confrères de France 3 Limousin qui ajoutent que "les domaines grand-sudouest.fr et grand-sudouest.com sont également les propriétés du conseil régional d'Aquitaine." Est-ce un signe de prévoyance ou celui que les jeux sont déjà faits ? Les participants au réunion du comité de travail présidé par l'historienne Anne-Marie Cocula, voulaient démontrer le contraire.

Reportage de Marie-Ange Cristofari, Antoine Morel, Christophe Rio et Nicolas Colombeau :
durée de la vidéo: 01 min 46
St-Savin (86) : et pourquoi pas Aquitania ?




Le comité de travail sur le nom de la grande région est présidé par l’historienne et ancienne vice-présidente du Conseil Régional d’Aquitaine Anne-Marie Cocula. Il est composé de personnalités politiques de tous bords et d’experts représentatifs de toute la région. Il mène les auditions, les rencontres publiques et compile les votes sur Internet. Au final, un seul nom sera proposé à la mi-mai. Il sera définitivement adopté après un vote en séance plénière du Conseil régional le 20 juin 2016.

Les prochaines réunions en Poitou-Charentes :
  • 26 avril 2016 : rencontre publique à 19h30 à Saint-Amant-de-Boixe (16) Salle Auditorium de l’Abbaye.
  • 10 mai 2016 : rencontre publique à 19h30 à Thouars (79) Hôtel Tyndo
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région nouvelle-aquitaine politique réforme territoriale fusion des régions économie