• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Poitiers : la guerre des boulangeries autour du jour de fermeture hebdomadaire

© France 3
© France 3

Dans la Vienne, la polémique dure depuis plusieurs années. Les boulangeries industrielles ne veulent plus respecter le jour de fermeture hebdomadaire imposé par arrêté préfectoral alors que les artisans boulangers, dont le personnel est moins nombreux, y sont attachés.

Par Christine Hinckel

Les grandes boulangeries franchisées estiment qu'il faut désormais se conformer aux nouveaux modes de consommation et aux nouvelles habitudes de vie des clients qui souhaitent acheter du pain frais tous les jours. Pour les petites boulangeries familiales ou artisanales, il n'est tout simplement pas possible d'ouvrir tous les jours de la semaine faute de personnel.
Dans la Vienne et en Charente, des arrêtés préfectoraux imposent cette journée de fermeture hebdomadaire. Ils sont contestés aujourd'hui par les industriels et franchisés qui ont saisi le tribunal administratif. A Poitiers, la boulangerie Feuillette a décidé de ne pas respecter l'interdiction et est ouverte tous les jours.

Plus d'informations avec le reportage d'Anne-Marie Baillargé, José Sousa et Josiane Etienne :
Polémique autour de la fermeture hebdomadaire des boulangeries
Les boulangeries industrielles souhaitent travailler tous les jours alors que les artisans boulangers sont attachés à maintenir un jour de fermeture hebdomadaire. Reportage d'Anne-Marie Baillargé, José Sousa et Josiane Etienne Intervenants : Alain Hayée, Président de la fédération des artisans boulangers (86), Images Facebook, Jean-François Feuillette, Directeur des boulangeries Feuillette et Matthieu Labbé, Délégué général de la FEB (franchisés et industriels)

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus