Après la présidentielle, les législatives avec quelle majorité pour Emmanuel Macron ?

Réactions du PS et de LR sur la recomposition politique
Reportage de François Bombard, Laurent Gautier et Maud Coudrin interview : Alain Claeys, député-maire PS de Poitiers Olivier Chartier, président Les Républicains de la Vienne

Après la victoire d'Emmanuel Macron, les différentes formations politiques du pays vont se tourner vers les législatives. Au Parti Socialiste et chez Les Républicains on ne ferme pas les portes

Par Sophie Goux

Recontruction, renouvellement ce sont des mots qui ont envahi le discours politique. L'élimination dès le premier tour de Benoît Hamon pour le parti socialiste et de François Fillon pour Le Républicains changent la donne. De même que l'émergence de Jean-Luc Mélenchon pour la France Insoumise. 
Dans la Vienne, le PS et le parti LR ne semblent pas prêts à tout changer, mais les portes ne sont pas fermées et des alliances sont sans doute possibles.

Pour le député-maire socialiste de Poitiers Alain Claeys  les choses sont assez claires, " Vue la détresse sociale dans beaucoup de catégorie, il faut une grande formation progressiste"

Du côté des républicains, Olivier Chartier le président LR de la Vienne l'affirme : "(Il) place (sa) candidature dans les traces de (sa) formation politique pour donner une majorité claire de la droite et du centre à ce nouveau président."
Il reste un mois de campagne avant les élections législatives, elles auront lieu les 11 et 18 juin.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Formation de soudeur

Près de chez vous

Les + Lus