Cet article date de plus de 3 ans

Le collège André Brouillet de Couhé (86) évacué une partie de la matinée

Ce matin, une vingtaine d’élèves de cinquième et un surveillant ont, selon les secours, "vu un voile opaque et ressenti une légère odeur non-caractérisée". Les pompiers ont été alertés et l’établissement évacué une partie de la matinée.

Couhé, Vienne
Couhé, Vienne © France 3 Poitou-Charentes
Les faits se sont produits en milieu de matinée dans une salle d’étude. Deux jeunes et un surveillant « ont évoqué une irritation au niveau du nez, de la bouche et de la gorge. »

Les locaux ont été évacués de manière préventive et les pompiers alertés. Selon eux, « aucun produit dangereux n’a été détecté » et tout le monde avait réintégré l’établissement avant midi.

Quant à l'origine de cet incident, "il pourrait être la conséquence d'un mélange chimique provoqué par l'explosion d'un néon et de la poussière de craie". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers