Cyclisme : La vice-championne de France, l'Angoumoise Victorie Guilman est de retour … dans le peloton virtuel

Victorie Guilman est la seule cycliste régionale de l'équipe FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope. Après une grave chute en Australie en début d'année, la cycliste de 24 ans est de retour à la compétition ... virtuelle. Une préparation en vue des championnats de France où elle visera le titre.

 

Ce jour-là, Victorie Guilman termine 28e de l'étape virtuelle après 59 minutes et 52 secondes d'effort.
Ce jour-là, Victorie Guilman termine 28e de l'étape virtuelle après 59 minutes et 52 secondes d'effort. © Freddy Vetault - France Télévisions

C’est un retour à la compétition atypique. Sur son home-trainer, Victorie Guilman pédale à une cadence frénétique. Elle participe à une course du Women’s Tour en Grande-Bretagne ... depuis sa cour. La triple vice-championne de France de cyclisme (deux fois en espoir, une fois en élite) est connectée depuis son outil d'entraînement sur une plateforme en ligne. C'est un simulateur qui retranscrit la difficulté du parcours en variant la résistance du vélo.
Au programme : 35 kilomètres de course virtuelle mais l’effort d’une heure, lui, est bien réel.

"Généralement, ça part à bloc, un peu comme en cyclo-cross. Ça s’apparente aussi un peu à un contre-la-montre car on est toujours à fond" explique en plein effort, la cycliste de l'équipe FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope.

Une chute traumatisante

Pour Victorie Guilmant, ce retour sur le goudron, même virtuel, fait du bien.
Retour en début d'année : le 1er février. Première course de la saison en Australie. Une chute collective la projette contre un rail de sécurité. Son rein gauche est touché.

La première analyse d’urine, c’était vraiment très mauvais. Il y avait beaucoup de sang. Les médecins parlaient de m'enlever le rein. Pendant 4 jours je suis restée au lit à rien faire. C’était difficile, mais au final je ne me suis pas fait opérer.

Victorie Guilman, cycliste de l'équipe FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope

La cycliste poitevine passe cinq jours à l'hôpital. Son rapatriement en avion est ensuite repoussé pour éviter un risque d'éclatement de son rein. Un épisode difficile pour elle et ses proches.

"C’était compliqué mais je sais que Victorie est une battante. Je ne m’inquiétais pas pour elle", assure son compagnon. "Je m’inquiétais plus pour son état d’esprit et sa motivation. C’était la premeière coruse de la saison. Il y avait donc des interrogations sur son retour en forme pour l'été . Finalement il y a eu la crise sanitaire qui a remis les compteurs à 0" poursuit-il.

Un retour en force

Après deux mois de rééducation et trois autres de préparation, la cycliste originaire d'Angoulême est de retour. Elle semble prête à retrouver les frottements du peloton.

"En regardant mon compteur, je vois que je fais des puls' (pulsations) et des watts que je ne fais pas à l’entraînement. Ça nous entraîne à repousser nos limites", indique, confiante, la cycliste

Victorie Guilman a encore un mois pour peaufiner sa préparation avant la reprise en Espagne si les conditions sanitaires le permettent. La vice championne de France pourra ensuite se concentrer sur son objectif de la saison : remporter les championnats de France en août à Plumelec (Morbihan).

Reportage de Freddy Vetault, Pascal Simon et Caroline Lecocq :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport cyclisme sur route
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter