• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le Dr Péchier, soupçonné de 24 empoisonnements à Besançon, est maintenu en liberté sous contrôle judiciaire

 Frédéric Péchier (à droite) et Randall Schwerdorffer, l'un de ses avocats devant la cour d'appel de Besançon. / © Guillaume Georges/Maxppp
Frédéric Péchier (à droite) et Randall Schwerdorffer, l'un de ses avocats devant la cour d'appel de Besançon. / © Guillaume Georges/Maxppp

La cour d'appel de Besançon a décidé de maintenir le Dr Frédéric Péchier, en liberté sous contrôle judiciaire. Il devrait revenir en résidence chez ses parents près de Poitiers.

Par Christine Hinckel

Le Dr Frédéric Péchier est soupçonné de 24 empoisonnements dont neuf mortels. A l'issue de quatre heures de débats et d'une heure de délibéré, les magistrats de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon ont ainsi de nouveau
laissé l'anesthésiste libre, comme il l'est depuis sa première mise en examen dans cette affaire, prononcée en mars 2017.

Les parties civiles, avocats, victimes, famille de victimes avaient demandé sa mise en détention provisoire le temps de l'instruction de l'affaire et du procès. 
 
   
Le médecin de 47 est soupçonné de 24 empoisonnements de 2008 à 2017 dans deux cliniques de Besançon. Il n'a plus le droit d'exercer. Le Dr Péchier réside depuis sa mise en examen chez ses parents, près de Poitiers, une ville où il a débuté ses études de médecine et où son père exerce lui-même comme anesthésiste. Il n'a plus le droit d'habiter à Besançon ni à Montfaucon où vit sa famille.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Quelle est la nature de son engagement ?

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer