Nouvel An : prévoir le repas, le costume... et le retour

Les forces de l'ordre, les secours seront mobilisés pour la soirée du réveillon, tout comme les patrons d'établissements nocturnes, qui accueillent chaque année des fêtards parfois pas ou peu habitués aux sorties aussi tardives et surtout alcoolisées. Des personnes sur lesquelles il faut veiller.

© Marie-Noëlle Missud (France Télévisions)
90% des Français ont prévu de boire le soir du 31 décembre. Mais 6 sur 10 n’ont pas prévu de solution pour leur retour à la maison. La Prévention routière tire la sonnette d'alarme à deux jours de la Saint Sylvestre. Sur le terrain, les autorités et les services de secours sont mobilisés pour que la soirée se passe au mieux.

Une centaine de personne sur le pont pour le seul département de la Vienne. C'est plus qu'en 2016 et ces contrôles vont se prolonger.

Si les hommes en bleu ne vous effraient pas, attention au risque le plus important : celui de se retrouver dans un camion rouge. Les sapeurs-pompiers n'aiment guère la Saint Sylvestre, comme en témoigne l'un des interlocuteurs de ce reportage réalisé par Marie-Noëlle Missud et Antoine Morel.
Nouvel An : prévoir le repas, le costume... et le retour

Toutes les mesures de prévention semblent porter leurs fruits, tout de même. En 2015, à l'occasion du 31 décembre dans la Vienne, les gendarmes ont verbalisé 24 personnes pour conduite en état d'ébriété, contre 12 seulement l'an passé.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière sécurité routes transports alcool société