Cet article date de plus de 4 ans

La Nuit des chercheurs au CHU de Poitiers, pour rencontrer les médecins et lever des fonds

Le CHU de Poitiers organise, ce mercredi soir, la première Nuit des chercheurs. De 18h à 23h, le grand public, les patients et les professionnels pourront échanger avec les médecins-chercheurs de l'hôpital. Cette rencontre est aussi destinée à récolter des dons pour le Fonds Aliénor.


Le Fonds de dotation Aliénor a été créé par le CHU de Poitiers pour compléter les moyens financiers de l'hôpital consacrés à la recherche et à l'innovation médicale et robotique. Le Fonds Aliénor, parrainé par le journaliste et historien Frédérick Gersal, a déjà récolté plus de 473 000 euros.
Ce soir dans le hall Jean-Bernard du site de la Milétrie, le public pourra échanger avec les médecins autour de six thématiques principales : cancérologie, perturbateurs endocriniens, DMLA, infections, hématologie, diabète/obésité et recherche paramédicale. Des ateliers permettent de découvrir chaque spécialité de façon à la fois informative et ludique. Une visite d’un laboratoire de biologie et de blocs opératoires seront également organisés.
Entre autre, une animation en partenariat avec l'association "les yeux fermés" sera dirigée par le professeur ophtalmologiste Nicolas Leveziel, porteur d'un projet sur la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).


Des projets clairement identifiés

"Les projets qui font l'objet des dons de ce soir sont très clairement identifiés. Ces sont des axes forts de la recherche au CHU de Poitiers. Par exemple sur la rétine avec le professeur Leveziel, par exemple sur les données d'application qui concerne le robot Rosa qui est le robot de neuro-chirurgie dont on a fait l'acquisition récemmeent avec des fonds européens également" explique le professeur Philippe Rigoard, neuro-chirurgien au laboratoire Prismatics au CHU Poitiers. Les gens sauront où va leur argent, assure le professeur Rigoard.
durée de la vidéo: 00 min 36
Le Pr Philippe Rigoard, neuro-chirurgien au CHU de Poitiers

Prismatics est un laboratoire de recherche autour de la neuro chirurgie et de la chirurgie cardiaque. Deux professeurs ont associés leurs travaux de recherche. Le Pr Philippe Rigoard travaille sur les douleurs neurologiques réfractaires aux traitements médicaux, celles qui se sont développées après une opération, un accident et que l'on ne parvient pas à traiter. Les chercheurs poitevins ont développé des électrodes qui sont implantées pour stimuler la moelle épinière. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société recherche sciences