Cet article date de plus de 3 ans

Patinoire de Poitiers : Brian Joubert, devenu entraîneur, et son ancien club en plein conflit

Ambiance glaciale en ce moment à la patinoire de Poitiers. Le nouveau club créé cet été par Brian Joubert et l'ancien club du champion de patinage, le Stade Poitevin Club de Glace, sont en conflit ouvert. Une polémique qui a conduit à la démission du président du club historique de Poitiers.
Brian Joubert, devenu entraîneur, et le Stade Poitevin sont en conflit à la patinoire de Poitiers.
Brian Joubert, devenu entraîneur, et le Stade Poitevin sont en conflit à la patinoire de Poitiers. © France 3
La pression monte depuis cet été à la patinoire de Poitiers, depuis la création par Brian Joubert de son propre club, le Brian Joubert Poitiers Glace. Il partage la patinoire, rénovée en 2013, avec le club historique de la ville, le Stade Poitevin Club de Glace, entraîné par l'ancienne coach du champion poitevin, Véronique Guyon. Et la cohabitation se passe plutôt mal, si mal que le président du Stade Poitevin vient d'annoncer sa démission. La discorde se cristallise autour des grilles d'horaires pour les entraînements. 
"Les créneaux horaires que j'ai, ce sont les créneaux qui m'étaient attribués à l'époque où j'étais athlète. C'étaient des créneaux personnels donc je les ai gardés" explique aujourd'hui Brian Joubert. Une version contestée par le Stade Poitevin dont la présidente, Odile Chauvet, affirme que "le Stade n'a pas à se soucher devant les desiderata de Monsieur Joubert". "C'est une volonté de destruction" ajoute-t-elle.


Procédures judiciaires en cours

Le désaccord dépasse aujourd'hui le problème des horaires d'entraînement. Deux procédures judiciaires sont en cours entre Brian Joubert et son ancien club. L'ancien champion, devenu entraîneur, demande des indemnités chiffrées à plusieurs dizaines de milliers d'euros portant sur une période pendant laquelle il était stagiaire au stade Poitevin. La justice doit rendre son jugement en novembre prochain mais les finances du club ne lui permettraient certainement pas de survivre à une condamnation.


 Les explications avec le reportage de Lucie Cecconi, Bruno Pillet et Philippe Ritaine :
Ambiance glaciale à la patinoire de Poitiers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patinage sur glace sport polémique société