À Plaisance dans la Vienne, le maire organise un vote pour accorder son parrainage à la présidentielle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux .
durée de la vidéo: 01 min 24
Jérôme Vilain, François Bombard et Philippe Ritaine

À qui accorder son parrainage dans l'élection présidenteille qui arrive ? À Plaisance, dans la Vienne, le maire lance une consultation auprès des habitants.

Donner son parrainage à un candidat à l'élection présidentielle est parfois difficile pour un élu. d'autant que désormais la loi ordonne que les 500 parrainages soient publics. Le maire de Plaisance dans la Vienne a choisi de demander l'avis de ses administrés. Il a donc lancé une consultation auprès des 185 habitants de la commune qui sont invités à venir en mairie désigner le candidat qui doit être parrainé.

Ils ont le choix entre les candidats connus et soutenus par des partis et d'autres, moins connus et qui ne bénéficient d'aucune structure dans cette campagne.

Une démarche encadrée par la loi

À droite, à gauche avec ou sans étiquette, sérieux ou pas toujours, chaque candidat à l'élection présidentielle doit avoir 500 signatures réparties sur 30 départements pour valider sa candidature. Les candidats ont jusqu'au 17 mars pour déposer leurs 500 signatures au Conseil Constitutionnel. Elles seront ensuite publiées au Journal Officiel.





Reportage à Plaisance de Jérôme Vilain, François Bombard et Philippe Ritaine

Intervenant :

Aurélien Tabuteau, maire sans étiquette de Plaisance 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité