Poitiers : un indépendant se donne le Disquaire Day comme horizon pour réussir sa réouverture

Le petit disquaire poitevin Charivari est le seul de la ville à participer au Disquaire Day cette année. Repoussée pour cause de confinement, cette journée du vinyle prévue le 20 juin prochain constitue un premier objectif pour sa réouverture.

Jérôme Thiré, disquaire à Poitiers, présente l'un des albums qu'il aime défendre actuellement auprès de ses clients, "Universal Beings" de Makaya McCraven.
Jérôme Thiré, disquaire à Poitiers, présente l'un des albums qu'il aime défendre actuellement auprès de ses clients, "Universal Beings" de Makaya McCraven. © Clément Massé / FTV
Ce devait être l'un des événements du mois d'avril dans sa boutique, ce sera finalement le premier du mois de juin : le Disquaire Day, initialement prévu le 18 avril va désormais se tenir en France le 20 juin prochain. A Poitiers, Charivari, tenue par Jérôme Thiré, sera la seule enseigne à participer à cette journée consacrée à la célébration du vinyle. 

"Ecoute ça!", lance Jérôme Thiré à l'un des habitués. Le flow d'une voix de rappeuse britannique flotte dans la boutique : "She checks the time : it's 4:18", entend-on. En ce samedi après-midi, la voix affirmée de Kate Tempest accueille le visiteur. La musicienne, rappeuse et romancière anglaise fait en ce moment partie des artistes que Jérôme Thiré défend dans sa boutique alors qu'il décline certaines des éditions spéciales qu'il présentera à ses clients pour le Disquaire Day.

Pour moi, le Disquaire Day est une journée très forte, digne d'une période de Noël 
- Jérôme Thiré, disquaire à Poitiers

Serge Gainsbourg à la Maison de la radio

"Il y a par exemple cet enregistrement de Serge Gainsbourg 'A la Maison de la Radio'", explique-t-il. Huit morceaux enregistrés lors de deux sessions en public datant de 1964 et 1966. Jérôme Thiré met aussi en avant un disque du parrain de l'édition 2020, Etienne Daho 'Surf', dix reprises pour un "disque commencé en 2004 avec Ivan Beck, abandonné, puis repris en 2006 avec Nicolas Dubosc", indique le site du Disquaire Day. 

Egalement à signaler, une collaboration entre la romancière Virginie Despentes et le groupe lyonnais Zéro ou encore Jacqueline Taieb et Jay Jay Johanson. Les Poitevins noteront également un disque de remixes de Malik Djoudi.

Alors que son magasin vient lui aussi de rouvrir après deux mois de confinement, Jérôme Thiré ne cache pas son optimisme. "L'événement m'enthousiasme parce que je suis l'un des seuls dans mon périmètre à le faire", lâche-t-il. "Pour moi, c'est une journée très forte, digne d'une période de Noël."
Rue des Vieilles Boucheries à Poitiers, l'enseigne du café-disquaire Charivari.
Rue des Vieilles Boucheries à Poitiers, l'enseigne du café-disquaire Charivari. © Clément Massé / FTV

A pic pour relancer l'activité

Le Disquaire Day tombe donc à pic pour relancer l'activité de son commerce de niche. "On m'a déjà appelé pour connaître les disques que j'aurai. Un appel de Royan récemment, notamment. Il y a des disques qui paraissent spécialement ce jour-là et qui sont très recherchés par les collectionneurs."

Il note que la reprise après deux mois d'arrêt contraint se passe bien. "Il y a du passage", note-il. "Et je ne suis pas situé dans la rue de Poitiers la plus fréquentée."

En ce samedi, la rue des Vieilles Boucheries où se trouve sa boutique est inondée de soleil. Le centre-ville de Poitiers est animé, même si certaines enseignes n'ont toujours pas rouvert ou ont tout simplement fermé. La plupart des passants déambule, protégée d'un masque. Certains le laissent tomber, le temps de déguster une glace. 

Seul regret de Jérôme Thiré pour cette édition 2020 du Disquaire Day : il ne pourra pas maintenir sa programmation de musique live. Il avait imaginé accueillir le groupe Lysistrata, basé à Poitiers. Au vu des règles de distanciation sociale à respecter, impossible de maintenir le concert dans sa boutique. "Pour l'instant", précise-t-il. "J'espère le décaler à plus tard."
Jérôme Thiré se penche sur sa platine pour proposer une nouvelle découverte musicale à ses clients.
Jérôme Thiré se penche sur sa platine pour proposer une nouvelle découverte musicale à ses clients. © Clément Massé / FTV

Je sais que quand je viens ici, je vais découvrir des choses
- Grégory Parvaud, un habitué

Dans son petit magasin, l'un de ses clients écoute avec intérêt. Il fait partie des fidèles.

"Je sais que quand je viens ici, je vais découvrir des choses", explique Grégory Parvaud. "Je trouve beaucoup de nouveautés mais qui ne sont pas vendues de la même façon qu'ailleurs, c'est ce que j'apprécie", poursuit-il.

Alors que le disque de Kate Tempest se termine, Jérôme Thiré se penche sur sa platine et choisit Makaya McCraven "Universal Beings", un artiste de jazz, un batteur qu'il aime défendre en ces temps de reprise. Le saphire se pose sur le vinyle. Le visiteur découvre un univers musical totalement différent de celui de Kate Tempest qui l'invitait à entrer une petite heure auparavant.Dans la région, d'autres enseignes participent au Disquaire Day, à Niort, Angoulême, Bordeaux, Bayonne, Biarritz, Brive, Pau, Périgueux, Limoges... La liste complète est disponible sur ce lien.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture économie coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter