• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Poitiers : quand des mécènes viennent soutenir les sportifs

Poitiers : quand des mécènes viennent soutenir les sportifs
Un reportage de Freddy Vetault et Stéphane Bourin

Après un an d'existence, le fonds de dotation Graine de sport a récolté 25 000 euros. Ce nouveau type de mécénat permet à des athlètes désargentés de mener à bien leur projet sportif.

Par Hugo Lemonier

Des capteurs sur les pédales, la selle et le guidon. Chaque mouvement de Pascal Debien est enregistrée et analysé. Le Centre d'analyse d'images et de performance sportive de Poitiers réalise l'étude posturale de ce cycliste handisport.

En 2012, il perd l'usage de son pied gauche à l'issue de plusieurs hernies discales. Cet habitué des cyclosportives se lance alors dans des compétitions handisports de niveau national. Aujourd'hui, il chercher à améliorer ses performances et moins se fatiguer. Une meilleure position sur le vélo pourrait l'aider à augmenter sa puissance de pédalage.

Des études financées par le mécénat

Pour financer une partie de cette étude, Pascal Debien bénéficie du soutien de Graine de sport. Un fond de dotation créé en 2015 par 33 membres issus des mondes économiques, sportifs et de la santé. Cette structure s'est donnée pour objectif de faciliter la réalisation de certains projets en rapport avec l'excellence sportive, le sport pour chacun et la santé par le sport.

Pour financer ces projets, Graine de sport fait appel au mécénat. Pour sa première année d'existence, Graine de sport a recueilli plus de 25 000 euros de dons financiers et contribuer à la réalisation de 11 projets, comme celui de Pascal Debien.

Sur le même sujet

Pavillon Ocean

Les + Lus