Un projet d'élevage de 2000 porcs bio fait polémique

Les opposants dénoncent une industrialisation du bio / © Laurent Pelletier / FTV
Les opposants dénoncent une industrialisation du bio / © Laurent Pelletier / FTV

A Charroux, dans le sud de la Vienne, la création d'une porcherie bio suscite une vague de contestation et d'inquiétude d'une cinquantaine de riverains, qui qualifient le projet d' "industriel".

Par Elise Koutnouyan

Ce projet, qui accueillera 1974 porcs, est conçu par trois agriculteurs de Charroux et maîtrisé à 60 % par une holding bretonne spécialisée dans l'élevage bio de porc. 

Selon les porteurs du projet, la porcherie permettra de valoriser les productions de céréales des agriculteurs et de répondre à la demande croissante des consommateurs en matière de produits bio. Objectif : éviter les importations de porc.

Les gens ont envie de manger sain et bon. On ne peut pas aller acheter du jambon blanc en grande surface et ne pas se poser la question de savoir où il est produit, défend Sébastien Nolleau, éleveur de bovins viande.

Un collectif d'une cinquantaine de riverains dénonce "l'industrialisation du bio" dont  "ce projet en est une illustration supplémentaire", selon Philippe Marasco.

Production attendue : 5 000 porcs par an. Un dossier de 300 pages sera consultable à la mairie de Charroux dès le 2 janvier 2018.

Reportage : Anne-Marie Baillargé et Laurent Pelletier


Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus