• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vienne : les professionnels de la forêt se préparent au réchauffement climatique

Ce chêne est en train de dépérir suite à des étés trop chauds et trop secs. / © Antoine Morel, ftv
Ce chêne est en train de dépérir suite à des étés trop chauds et trop secs. / © Antoine Morel, ftv

L'Alliance Forêts Bois vient de se réunir en assemblée générale avec en toile de fond, une question : combien de temps la forêt va t-elle résister aux aléas climatiques ? Reportage dans une forêt de Sénillé-Saint-Sauveur au nord de Châtellerault dans la Vienne.

Par Valérie Prétot

Michel Parendeau est propriétaire forestier à Sénillé-Saint-Sauveur dans la Vienne, il possède 240 hectares. La forêt est surveillée et accompagnée par une coopérative. La parcelle est composée de pins maritimes, de douglas et de chênes d'Amérique. Certains arbres souffrent déjà du réchauffement climatique, c'est le cas d'un de certains chêne.

C'est un chêne qui est en dépérissement, les branches sont en train de mourir à cause d'un excès de chaleur l'été, on sait qu'il va mourir bientôt,
-Michel Parendeau, propriétaire forestier.

Pour préserver la biodiversité, Michel Parendeau a planté 30.000 arbres dans sa forêt. Le reboisement est conseillé par des spécialistes.

La régénération est de plus en plus difficile, il faut planter, il faut mettre la main de l'homme,alors qu'au siècle précédent, la régénaraion était naturelle, Michel Parndeau.

C'est un reportage d'Anne-Marie Baillargé, Antoine Morel et Sandy Renault.
Avec des interviews de Ghislain de La Rochethulon, Directeur territorial du Grand Ouest Coopérative Alliance Forêts Bois; Michel Parendeau, Propriétaire forestier.
Forêt et réchauffement climatique
























 

Sur le même sujet

Place Robuchon

Les + Lus