Cet article date de plus de 4 ans

Les vignes du nord de la Vienne ont souffert du gel

Dans le nord de la Vienne, le vignoble installé en AOC Saumur a souffert du gel. Certaines parcelles de vigne ont impactées de 50 à 90% par les récentes gelées matinales et les viticulteurs craignent une nouvelle chute des températures.


© Anne-Marie Baillargé
Les cépages les plus touchés s'étendent de la région loudunaise au confins du Maine-et-Loire et ce qui étonne les viticulteurs c'est qu'il s'agit en majorité de parcelles qui généralement ne gèlent pas. Une vingtaine de viticulteurs a été victime de cet épisode climatique assez inhabituel en période de sécheresse.
Certaines parcelles de vigne sont détruites à plus de 50%;
Certaines parcelles de vigne sont détruites à plus de 50%; © Anne-Marie Baillargé

Les dégâts dans ces vignes qui avait pris de l'avance avec le beau temps pourraient bien devenir difficiles à surmonter si de nouvelles gelées sont enregistrées dans les prochains jours.
Anne-Marie Baillargé, Stéphane Hamon et Christophe Pougeas sont allés à la rencontre des viticulteurs du nord de la Vienne qui aujourd'hui ne peuvent que constater les dégâts sur leur exploitation.
durée de la vidéo: 01 min 47
Les vignes du nord Vienne ont souffert du gel

Intervenants du reportage : 
- Quentin Ménestreau, viticulteur AOC Saumur
- Benoît Gautier, viticulteur AOC Saumur et président des viticulteurs AOC du Nord Vienne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries viticulture agriculture économie météo climat environnement société