Vivonne : 16 mois après l'incendie, les détenus réintègrent le centre de détention

Le 12 septembre 2016 à la suite d'une mutinerie, un incendie avait endommagé une partie du centre de détention de Vivonne dans la Vienne. Les 256 détenus qui avaient été transférés dans d'autres sites commencent à être amenés. Reportage sur les lieux où se sont déroulés les incidents.



Le centre de détention de Vivonne dans la Vienne.
Le centre de détention de Vivonne dans la Vienne. © F3PC / Jérôme Vilain
Le 16 septembre, la mutinerie a duré près de 5 heures. A la suite de l'incendie déclenché à ce moment-là, tout le centre de détention doit être évacué. 250 détenus, condamnés à des longues peines, sont transportés dans d'autres établissements.
Il y a 16 mois, le bâtiment était inutilisable, aujourd'hui il a été refait à neuf et à l'identique et renforcé en terme de sécurité.
Une des cellules du centre de détention de Vivonne refaite à neuf.
Une des cellules du centre de détention de Vivonne refaite à neuf. © Jérôme Vilain
Un couloir du centre de détention de Vivonne refait après l'incendie du 12 septembre 2016.
Un couloir du centre de détention de Vivonne refait après l'incendie du 12 septembre 2016. © Jérôme Vilain

Il a fallu une année de travail pour ces travaux dont le coût n'est pas communiqué par l'administration pénitentiaire.

Le reportage de Jérôme Vilain, Stéphane Bourin et Josiane Etienne :
détenus reviennent à Vivonne




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société