Cet article date de plus de 3 ans

Saint-Clair (86 ) : le souvenir des résistants communistes dans un fief du Front National

le petit village de Saint-Clair dans la Vienne s'est souvenu aujourd'hui de ses 22 habitants, résistants, communistes, ou les deux à la fois arrêtés par la milice. Le village est aussi un fief électoral du Front national

Jérôme Vilain, Julien Delage et Thierry Cormerais
Saint-Clair petit village de la Vienne a massivement voté pour le Front National dimanche dernier, Marine Le Pen a obtenu 45% des suffrages.
Pourtant de 1941 à 1943, 22 habitants ont été dénoncés et  arrêtés par la milice parce qu'ils étaient résistants, communistes ou parfois les deux. 4 d'entre eux seulement sont revenus vivants.
 Alors cette journée du souvenir de la déportation était très importante pour les enfants des survivants. Entre les deux tours de la présidentielle et avec la candidate d'extrême droite au second tour, se souvenir c'est aussi penser à l'avenir.
 Reportage de Jérôme Vilain, Julien Delage et Thierry Cormerais.
Intervenants :
-André Guy, fils du résistant Gaston Guy

-Paul Fromonteil, ancien conseiller régional (PCF)

-Jean-Yves Lepinay, secrétaire de la section communiste du loudunais

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
souvenir histoire résistance seconde guerre mondiale