Vandalisme à Châtellerault : un homme s'est rendu à la police et a avoué

Châtellerault (Vienne) - les devantures vandalisées de la plaine d'Ozon - 11 mars 2019. / © F3 PC
Châtellerault (Vienne) - les devantures vandalisées de la plaine d'Ozon - 11 mars 2019. / © F3 PC

72 heures après le saccage des commerces du quartier de la plaine d'Ozon à Châtellerault, un homme de 28 ans s'est rendu à la police. Il a avoué être l'auteur des actes de vandalisme et des dégradations contre 3 banques et plusieurs commerces. Le préjudice est en cours d'estimation.

Par Fabrice Dubault


A Châtellerault, l'enquête avance après les actes de vandalisme du week-end dernier.

Selon nos informations, un homme de 28 ans s'est présenté lundi au commissarirat, il a reconnu être l'auteur des dégradations dans le quartier de la plaine d'Ozon. 
Plusieurs établissements bancaires et un commerce avaient été visés.

Le suspect a été remis en liberté dans l'attente de l'évaluation complète des dommages.
 

Un vaste saccage le week-end dernier


Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 mars, trois banques et un bar PMU ont été saccagés au niveau du centre commercial d'Ozon, à Châtellerault, dans la Vienne.

Les distributeurs de billets des trois banques La Poste, le Crédit Agricole et la Caisse d'Épargne ont été détruits, et leurs devantures attaquées. Des traces de sang ont été retrouvées sur certaines d'entre elles. Juste à côté, la boulangerie a été épargnée.

Plus loin, toutes les vitrines du Bar-Brasserie d'Ozon ont été brisées. Ce PMU a subi de nombreux dégâts. Pour payer les réparations et en soutien au patron, Hocine Ghani, une cagnotte Leetchi a été lancée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus