à la une

le 22/02/2024
Relaxe pour le rappeur Médine : la justice accorde le "bénéfice du doute" à l'artiste pour sa vidéo contre deux élus
La justice a décidé, jeudi 22 février 2024, de relaxer Médine au "bénéfice du doute". Le rappeur français comparaissait, 25 janvier 2024, devant le tribunal correctionnel d’Albi pour "provocation à la commission d'un crime ou d'un délit". L'artiste était poursuivi pour une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux adressée à deux élus du Tarn qui s'étaient opposés à l'organisation de son concert.
tarn
près de chez vous
Les thématiques