• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

20 ans après le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, un suspect renvoyé devant les assises

Daniel Toscan du Plantier assiste, en compagnie de son fils aux obsèques de sa femme Sophie à Mauvezin-de-l'Isle (Haute-Garonne), le 30 décembre 1996. Sophie Toscan du Plantier avait été assassinée en Irlande la semaine précédente. / © MaxPPP
Daniel Toscan du Plantier assiste, en compagnie de son fils aux obsèques de sa femme Sophie à Mauvezin-de-l'Isle (Haute-Garonne), le 30 décembre 1996. Sophie Toscan du Plantier avait été assassinée en Irlande la semaine précédente. / © MaxPPP

Rebondissement dans l'affaire Sophie Toscan du Plantier tuée en Irlande en 1996. Un suspect est renvoyé aux assises. La victime était l'épouse du producteur de cinéma Daniel Toscan du Plantier, président à l'époque de la Cinémathèque de Toulouse. Le couple habitait à Ambax, en Haute-Garonne.

Par Pascale Lagorce

Quasiment 20 ans après le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, une juge d'instruction a renvoyé devant les assises, le journaliste anglais Ian Bailey, le principal suspect de ce meurtre commis en Irlande en 1996 et dont la France a tenté en vain jusqu'à présent d'obtenir l'extradition. La victime était l'épouse de célèbre producteur de cinéma français Daniel Toscan du Plantier, qui à l'époque était le président de la Cinémathèque de Toulouse (31). Poste qu'il occupa jusqu'à sa mort en 2003. Le producteur était également le fondateur du festival Ciné 32 à Auch, dans le Gers.

La juge en charge de l'enquête a ordonné le renvoi de Ian Bailey en procès pour "homicide volontaire", dans son ordonnance rendue le 27 juillet. Un second mandat d'arrêt européen a été émis à l'encontre du journaliste et notifié aux autorités irlandaises qui avaient refusé une première fois de l'extrader en 2012. Sophie Toscan du Plantier, épouse du producteur de cinéma Daniel Toscan du Plantier (décédé depuis), avait été trouvée morte le 23 décembre 1996 dans sa maison en Irlande, où elle était venue passer quelques jours.

Elle devait ensuite rejoindre son mari Daniel Toscan du Plantier à Ambax, en Haute-Garonne où le couple possédait une propriété. Sophie Toscan du Plantier avait été inhumée à Mauvezin-de-l'Isle (en Haute-Garonne). En 2003, Daniel Toscan du Plantier décède. Les parents de Sophie, décident alors de faire transférer le cercueil de leur fille dans le cimetière familial de Combret, près de Saint-Germain-du-Teil en Lozère (48).

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Pyrénées-Orientales : un vaste trafic de drogue et de migrants démantelé

Les + Lus